Une infirmière à Paris

A nurse in Paris

Julie is a nurse who works in the Parisian emergency rooms. She's also an everyday hero, risking her life on the front-line day after day. Let's find out what her experiences were like during the COVID pandemic.

[00:00:15.910] - Shade

Welcome to the French Naked Podcast. Join me as I speak to French people who explore everything from life, love and all the stuff in between. I'm your host Shade, you may have heard my voice before on the Naked French Instagram. I'll be speaking in slow French and English. This way you get to learn French but not get too lost if you miss a sentence or two. You can also get the French transcript for free on our website at nakedfrench.co.

[00:00:51.230] - Shade

So, it’s been a pretty crazy year so far, and I think that we can all agree that 2020 did not go according to anyone’s plan! However, there have been so many people in our community who have been working day after day, on the frontline. I think that these are our everyday heroes and I really want to take a moment to recognize their efforts.

[00:01:13.010] - Shade

She’s a nurse who works in Paris. She always knew she wanted to work in healthcare, and she graduated from University 5 years ago.

[00:01:26.060] - Shade

Since then, she’s been right in the heart of Paris. And ever since COVID hit, she’s been working tirelessly in ER. Even now in 2021, she’s still working some crazy hours. So, we’re really happy she had some spare time today to chat with us and share her experiences! So without further ado, let’s dive straight in and get to know Julie. Let’s see where she grew up in France.

[00:01:39.470] - Shade

Où as-tu grandi ? Est-ce que tu as grandi en France ? Dans une ville ? Ou à la campagne ?

[00:01:43.370] - Julie

Alors j'ai grandi en France, en région parisienne, à à peu près 15 minutes de Paris.

[00:01:51.560] - Shade

Ah, super ! Et c'était comment grandir dans une ville, dans une ville si grande comme Paris?

[00:01:55.550] - Julie

J'ai toujours été habituée à vivre dans une grande ville, donc je l'ai plutôt très bien vécu. J'avais la chance d'avoir mes grands-parents qui eux, vivaient à la campagne. Donc, j'ai pu alterner souvent entre la ville et la campagne, ce qui était plutôt cool.

[00:02:12.080] - Shade

Tu a eu un peu des deux mondes.

[00:02:13.730] - Julie

C'est ça exactement.

[00:02:15.650] - Shade

Est-ce que tu as des frères et des sœurs.

[00:02:17.750] - Julie

Oui, j'ai un grand frère.

[00:02:30.380] - Shade

Julie grew up just outside of Paris, around 15 minutes away. However, her grandparents lived in the countryside so she loved alternating in between the big city life and her quiet country home.

[00:02:31.540] - Shade

Quelle sorte d'adolescente étais-tu ? Comment tu te décrirais, en trois mots ?

[00:02:36.700] - Julie

À l'époque et toujours maintenant, je pense que j'étais plutôt sage comme adolescente. Je n'ai jamais eu vraiment de période un peu rebelle. J'ai toujours été très studieuse et scolaire, curieuse, intéressée. L'école, c'était vraiment ce qui comptait le plus pour construire ma vie plus tard.

[00:02:55.300] - Shade

Waouh, alors tu étais un peu l'enfant parfait.

[00:02:58.210] - Julie

Peut-être. Pas parfaite, mais en tout cas très, très consciencieuse par rapport à ma scolarité.

[00:03:13.020] - Shade

So basically, Julie was a model teenager growing up. She was very studious, curious and conscientious about what she wanted to do with her life after school.

[00:03:14.080] - Shade

Quels étaient tes espoirs et tes rêves en grandissant ? Qui voulais-tu devenir ? Est-ce que tu as toujours rêvé de devenir infirmière ?

[00:03:22.240] - Julie

Pas forcément. J'ignorais ce que je voulais faire exactement. Je savais que je voulais travailler dans le milieu de la santé. Mais quelle profession exactement ? Je n'avais pas particulièrement d'idée. Donc, je me suis orientée vers un baccalauréat général et après, je me suis finalement décidée à entamer mes études d'infirmière.

[00:03:55.930] - Shade

Julie always knew that she wanted to work in the healthcare industry growing up. She just didn’t know exactly what profession to choose at the time. So she studied a baccalauréat général and after, decided to study nursing.

[00:04:08.140] - Shade

Today she lives in an apartment just outside of Paris with her boyfriend, and has worked as a nurse for the last 5 years. She’s probably seen some pretty crazy situations. So let’s dive into what working as a nurse in Paris is like!

[00:04:10.270] - Shade

Quelle est l'une des situations les plus marquantes que tu as vues ?

[00:04:13.950] - Julie

Alors, je pense que vraiment, les situations les plus marquantes de ma carrière pour l'instant, sont toutes les situations d'urgence auxquelles j'ai pu être confrontée puisque je travaille dans un service d'urgence. Donc, c'est tout ce qui est vraiment les arrêts cardiaques. Quand il faut faire un massage cardiaque sur quelqu'un. C'est des situations qui sont très stressantes.

[00:04:42.190] - Shade

So, Julie works in the emergency room, which is where all the cardiac arrest cases are sent to. So the environment that she’s in is often very stressful.

[00:04:44.290] - Julie

C'est des situations qu'on a l'impression qu'on voit qu'à la télé, dans des séries télévisées, et quand on doit les vivre, nous, en tant qu'acteur principal et qu'on a une vie vraiment entre les mains, c'est vraiment quelque chose d'assez déstabilisant mais d'à la fois très intéressant, parce qu'on a une montée d'adrénaline qui est vraiment appréciable, même si ça peut paraître bizarre, dit comme ça.

[00:05:17.350] - Shade

So, when you watch these situations on TV and see that someone’s life is in the hands of the doctors and nurses in the emergency room, it’s actually quite accurate. For Julie, it still feels very unreal sometimes, and she always gets an adrenaline rush which helps her focus in the moment.

[00:05:26.450] - Shade

Parle-nous de deux autres situations vraiment mémorables, en tant qu'infirmière.

[00:05:31.200] - Julie

Il y a une situation qui a été très marquante pour moi dernièrement. C'était quand j'étais en vacances en Martinique cet été, enfin en septembre 2021, où j'ai été, en fait, témoin d'un accident de la route, juste en face de moi, alors qu'on rentrait de la plage.

[00:05:57.090] - Shade

Recently, Julie was actually on holiday in Martinique and witnessed a road accident just in front of her, as she was coming back from the beach.

[00:05:58.150] - Julie

Et en fait, un motard s'est fait percuté par une voiture, donc à une vitesse assez importante. Il n'avait pas de casque, donc forcément, le choc a été très violent pour lui. Quand je suis arrivée, la victime était était en arrêt cardiaque. Du coup, j'ai été la première à être sur les lieux et à faire les premiers gestes de soins d'urgence.

[00:06:31.070] - Shade

A cyclist was hit by a car at a very high speed, and he wasn’t wearing a helmet. When Julie first arrived on the scene, the victim was in cardiac arrest. She was the first person there so she immediately gave him emergency care.

[00:06:31.540] - Julie

Et c'est vrai que c'était une situation très inattendue qui a été très impressionnante parce que la victime avait quasiment mon âge. Finalement, après plusieurs tentatives et après quasiment deux heures de réanimation cardio pulmonaire, on n'a jamais réussi du coup à le réanimer. Ça a été un peu dur et brutal en fait de vivre une situation comme ça, mais malheureusement, c'est un peu les risques de notre métier.

[00:06:58.840] - Shade

Waouh. Je ne m'imagine pas vivre quelque chose comme ça, mais bon, toi, tu es préparée et tu as étudié. Mais même avec tout ça, j'imagine que c'est un choc.

[00:07:22.320] - Shade

The victim was close to Julie’s age, and after several attempts and almost 2 hours of resuscitation, they weren’t able to save him.
It was a brutal situation for Julie to witness. It was a terrible shock.

[00:07:22.400] - Julie

Oui, c'est un choc. Ça a été dur et je pense que je me rappellerai toujours de son visage parce que c'était vraiment différent d'une situation que j'aurais pu vivre à l'hôpital ou on est dans un lieu où on a des médecins, du matériel pour soigner, alors que là, je n'avais que mes deux mains en fait, pour essayer d'attendre les secours et de mettre toutes les chances de son côté.

[00:07:57.820] - Shade

Julie believes she will always remember his face. When you’re in a hospital, with doctors and the right equipment to treat someone, the situation is different.
In this case, she only had her 2 hands to “mettre toutes les chances de son côté” - to try and put all the odds in his favour.

[00:07:58.920] - Julie

Et après, dans d'autres situations qui m'ont marquée, je pense que c'est un peu toutes celles de ces derniers temps avec le Covid, où on a eu vraiment des moments très, très compliqués. On a parfois du coup été confrontés à la mort et c'est vrai que je pense qu'on a l'habitude, en tant qu'infirmier ou personnel de santé, de faire face à ça, mais ce n'est jamais quelque chose d'agréable en tant qu'être humain.

[00:08:34.330] - Shade

There have been many other moments during COVID, where Julie has suddenly been confronted with death.
Although one would believe that nurses or healthcare workers are used to situations like these, they’re always unsettling to Julie.

[00:08:44.100] - Shade

At the height of the COVID pandemic in 2020, was a particularly stressful time for all healthcare workers. Julie remembers working non-stop.

[00:08:45.130] - Shade

Comment est-ce que tu as vécu les moments les plus forts de la pandémie, dans ton travail ? Ça a dû être vraiment intense. Vous devez avoir été vraiment occupés pendant un bon moment.

[00:08:57.040] - Julie

Oui, on a été très, très occupés. En plus, il faut savoir que, ben, c'est des patients qui sont forcément très lourds et qui peuvent très vite se dégrader, donc qui nécessitent une surveillance accrue. Donc, on est toujours dans le feu de l'action, en fait, finalement. On a peu de temps pour nous. Surtout qu'on travaille sur des planches horaires qui sont vraiment longues à tenir. On s'essouffle un petit peu parce que ça fait maintenant un an que ça dure et que tout le monde en a vraiment marre.

[00:09:43.060] - Shade

The situations of patients can change very quickly. So it’s always necessary to monitor them constantly. So, Julie and other healthcare workers are always in the thick of it. They’ve barely had any time for themselves. And Julie feels like they’re running out of steam now because it’s been going on for over a year and everyone is really drained.

[00:09:43.420] - Julie

Oui, ça a été des temps très compliqués et en fait, je pense que c'est vraiment la cohésion et l'esprit d'équipe qui règnent dans des services comme celui des urgences ou même de la réanimation, qui font que les équipes arrivent à tenir parce que sans ça, je pense que... on serait tous fichus en fait. C'est vraiment le soutien de tous qui nous fait tenir, quoi.

[00:10:12.040] - Shade

It’s the cohesion and the team spirit that goes on inside the emergency rooms that makes them tick. Without this support and the camaraderie, Julie doesn’t know how any healthworker could go on.

[00:10:21.280] - Shade

I’m curious to know if Julie is scared of getting COVID, serving on the frontline. And what thoughts pass through her head everyday before she goes to work.

[00:10:22.600] - Shade

Est-ce que tu as peur d'avoir attrapé le Covid 19 ?

[00:10:26.380] - Julie

Alors, non. En fait, je n'ai jamais été effrayée à l'idée d'attraper le Covid puisque je l'ai eu déjà. Donc, il n'y a pas si longtemps que ça. L'avoir, moi, ça ne me dérangeait pas, dans le sens où je m'étais préparée à cette idée en me disant que, étant en contact tous les jours avec des personnes positives, il y avait forcément un grand nombre de chances ou de risques plutôt que je l'attrape.

[00:11:01.880] - Shade

Julie’s not scared of getting COVID, because well, she’s already had it. It didn’t really bother her when she got it, because she had already mentally prepared herself for it, as there was always a high risk of her getting it eventually.

[00:11:02.530] - Julie

Je m'étais faite à l'idée. Après moi, ce qui m'angoissait le plus, c'était plutôt de le transmettre à mon entourage une fois le travail terminé, que ce soit à mon arrivée ou même ma famille, ma mère que je vois... bon moins, forcément, puisque je ne vis pas avec elle et que mon travail fait que je ne la vois pas tous les jours. Mais c'est vrai que c'est plutôt ce côté là qui m'angoissait le plus. Après, pour moi, j'aurais fait avec. Et puis voilà et au final, je l'ai eu et ça ne s'est pas trop mal passé. Donc voilà.

[00:11:42.820] - Shade

So, the thing that bothered Julie the most, was potentially transmitting COVID to people that she loved, like her mother. However, now that she’s had it and things didn’t go too badly, everything seems to be ok on that end.  

[00:11:54.130] - Shade

The stress of getting COVID for someone young and healthy, is definitely a very different situation compared to the stress of giving COVID to someone who’s a lot more vulnerable.

[00:11:54.970] - Julie

Oui, voilà, c'est complètement ça et le côté le plus stressant, c'est vraiment de le transmettre aux autres, parce qu'en soi, nous, on sait que c'est pas ce qui... ce qui importera le plus.

[00:12:12.870] - Shade

Now, moving on to the next part of our interview, I’m wondering if there’s anything Julie would like to share with the audience, given all of her experiences.

[00:12:14.370] - Shade

Est-ce que tu as un message que tu aimerais partager avec nous ?

[00:12:18.360] - Julie

Le message que j'aimerais véhiculer, sans parler de ma posture d'infirmière, c'est de tous essayer de respecter au maximum les règles du confinement et toutes ces restrictions dans lesquelles on vit actuellement. C'est pas facile à vivre pour tout le monde, mais c'est vraiment important. Ce que j'aimerais aussi véhiculer, c'est de dire que le métier d'infirmière, c'est un métier qui a été longtemps un petit peu passé sous silence. On ne savait pas trop quel était notre rôle. On savait que c'était un métier qui était compliqué, qui était joli à exercer. Mais en même temps, les gens, je pense maintenant, se sont un peu plus rendu compte de ce qu'était notre quotidien et qu'il n'était pas toujours facile. Et voilà. Et même si ce n'est pas toujours facile, ben nous, on sera toujours là pour la population et pour soigner, parce que c'est vraiment ce qui nous anime et ce qui nous passionne en fait.

[00:13:06.420] - Shade

OK, super, j'adore cette réponse. C'est incroyable. Est ce que tu pourrais la redire un peu plus lentement.

[00:13:18.940] - Shade

So, Julie has an amazing message but I’ve just asked her to say that one more time, just a little bit slower for us.

[00:13:20.760] - Julie

Il n'y a pas de soucis. Je disais que, ce que je souhaitais du plus profond de moi-même, c'est que les gens prennent conscience de la situation actuelle, de l'importance de respecter le confinement et toutes les règles qui tournent autour de ça, même si c'est compliqué, et que... on en a tous très marre parce que ça fait un an que ça dure. Il faut penser à notre famille, ces proches qui peuvent être vulnérables et qui pourraient se dégrader en attrapant le Covid

[00:13:56.870] - Shade

So, Julie believes it’s important to respect the lockdown and all the rules around it.

[00:14:07.600] - Shade

Even if it’s complicated and annoying because it has been over a year now, it’s still very important - especially for all of our family members who are the most vulnerable.

[00:14:08.250] - Speaker 2

Et surtout, ce que je voulais transmettre, au-delà de ça, c'est que nous, en tant qu'infirmiers ou personnel soignant, on était là avant le Covid et on a été là pendant et on sera là aussi après. Ce qui compte pour nous et ce qui fait qu'on aime notre métier et qui nous passionne, c'est vraiment de soigner les gens et la population et que... On sera toujours là de toute façon, pour assurer nos missions telles qu'elles sont.

[00:14:34.650] - Shade

Super et bien sûr on te remercie et on remercie toute cette communauté. C'est vraiment un support incroyable. Heureusement qu'on a des personnes comme toi.

[00:14:45.090] - Julie

Oui, bah, après nous, on n'a pas l'impression en soi de faire quelque chose de surhumain. On se dit qu'on fait juste notre métier. Mais c'est vrai que c'est une sensation assez gratifiante au quotidien, même en dehors du Covid de savoir qu'on est utile. C'est vraiment moi, quelque chose que j'adore dans mon travail.

[00:15:08.370] - Shade

Wow. I feel so grateful for our community and that we have people just like Julie looking out for us.

[00:15:11.650] - Shade

Now, we’ve come to the final question of our interview.

[00:15:12.990] - Shade

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui souhaite devenir infirmière ?

[00:15:17.820] - Julie

Je dirais déjà de... de persévérer parce que ce ne sont pas forcément des études simples. Je ne parle pas forcément que en termes d'apprentissages scolaires, mais je parle surtout en termes de pratique durant les stages, etc.

[00:15:42.330] - Shade

Julie believes it’s important to persevere, because nursing isn’t something simple to study. Not just in terms of the academics, but in terms of the actual practice in real life.

[00:15:43.860] - Julie

Surtout que, infirmière, c'est quand même un milieu particulièrement de femmes. Donc, des fois, on peut se... enfin, être face à des situations où on n'est pas forcément toujours bien accueilli, etc. Mais après, surtout, ne pas perdre de vue que c'est un très, très beau métier, un métier qui est très, en plus, polyvalent parce qu'on peut l'exercer partout, parce que partout, on aura besoin de nous, que ce soit à Paris, que ce soit dans des villes ou même dans des campagnes éloignées du fin fond de la France.

[00:16:36.750] - Shade

Also, nursing is a place where you’ll be faced with many situations where you aren’t necessarily welcome. But, despite all that, it’s a very very incredible career. It will always be a profession which will be important and Julie believes that this is a beautiful thing, because there's' nothing more beautiful than to connect with people and be thanked by your patients who leave in good health, because you’ve done your job.

[00:16:37.380] - Julie

Ce sera toujours un métier qui aura de l'importance, et qui est beau parce que, il n'y a pas plus beau que le relationnel et que de recevoir des mercis ou de revoir des patients qui s'en vont en bonne santé parce qu'on a réussi à faire notre travail correctement.

[00:16:53.040] - Shade

Merci beaucoup Julie pour toutes tes réponses qui je suis sure vont inspirer notre audience et bien sûr, merci pour ton temps.

[00:17:02.670] - Julie

Merci, merci de m'avoir reçue surtout. Ça m'a fait très plaisir de faire cette petite interview avec vous et c'était avec plaisir aussi que j'ai répondu à toutes les questions que vous m'avez posées.

[00:17:42.820] - Shade

So wow. That was a very intense interview, I hope you were inspired by Julie, I know I certainly was. And yes, thank you so much for listening to this episode. If you’d like to support us, please leave us a podcast review! It means a lot to us, and if you’d like, you can send us a screenshot on IG and we’ll give you a shoutout to thank you!

Next episode, we have a very interesting guest, so stay tuned.