Choc des cultures : un Français en Asie

Culture shock: A French guy in Asia

After growing up in a 3,000 people village, Romain moved to Asia and life is one big adventure. Let's chat to him about learning languages, culture shocks and just, life really!

[00:00:08.010] - Shade

Welcome to the French Naked Podcast. Join me as I speak to French people who explore everything from life, love and all the stuff in between. I'm your host Shade, you may have heard my voice before on the Naked French Instagram. I'll be speaking in slow French and English. This way you get to learn French but not get too lost if you miss a sentence or two. You can also get the French transcript for free on our website at nakedfrench.co.

[00:01:23.770] - Shade

Today, I’m speaking to Romain. He grew up in a French village with just 3,000 people. But after growing up and leaving France for the first time to go to Japan, he realized that the world was a really, really big place! So, he spent some time travelling and even moved to Japan for a year. Then he moved back home to France for a bit and worked in business development. He then fell in love, and got married to a French girl who’s also passionate about travelling. And now, they’ve just moved to Taiwan together. So, let’s chat to Romain today and hear about his experiences in learning languages, being a foreigner, culture shocks and what he misses the most about France

[00:01:28.790] - Shade

Bonjour Romain et bienvenue au Naked French Podcast ! Merci d'être ici aujourd'hui, virtuellement avec nous pour parler un peu de ta vie.

[00:01:38.890] - Romain

Salut Shade ! Merci beaucoup de me recevoir sur le podcast, c'est un honneur. J'ai hâte de discuter avec toi.

[00:01:46.200]

Alors j'ai un... J'ai un petit, comme ils disent en anglais "summary" de ta vie et je sais que t'es allé vivre au Japon. Pourquoi as-tu déménagé au Japon, un pays si différent que la France ?

[00:01:59.950] - Romain

C'est une longue histoire. En fait, moi, je viens d'un tout petit village, d'un village de 3000 habitants dans le sud-ouest de la France, proche de Bordeaux. Et quand tu grandis dans un village de 3000 habitants, tu vois un peu tout le temps les mêmes personnes. Tu fais un peu tout le temps les mêmes choses et c'est facile de rester au sein de cette petite communauté. Quand j'avais 11 ans, j'ai eu la chance de partir en Allemagne pour la toute première fois grâce au jumelage qu'il y a entre ma petite commune et une commune en Allemagne.

[00:02:34.720] - Romain

Et en y allant, j'ai réalisé qu'il y avait beaucoup plus à voir que ma petite commune, que le monde, c'était beaucoup plus grand. Donc, ma passion pour les voyages et pour l'étranger a vraiment débuté à ce moment-là.

[00:03:00.280] - Shade

Coming from a small village, Romain knew that it was easy to do the same things all the time,and that it would be an easy life for him to stay in his little community.  However, when he had the chance to take his first trip to Germany, he loved it! His passion for travelling began from that moment on. .

[00:03:09.100] - Romain

Après, pourquoi le Japon ? Parce que, autant l'Allemagne, c'est à côté, mais le Japon, c'est à 10 000 km de la France. Quand j'étais au lycée, j'ai commencé à regarder des animes, puis du coup, j'ai commencé à entendre une langue complètement différente : le japonais, et j'ai trouvé ça cool de suite. Le japonais, je ne sais pas pourquoi, mais ça, ça a cliqué de suite. J'ai adoré. Et du coup, je me suis intéressé à la culture et j'ai trouvé ça fascinant.

[00:03:39.610] - Romain

Donc quand j'ai eu mon bac, quelques années après, le baccalauréat, le diplôme qu'on obtient une fois qu'on termine le lycée en France, j'ai décidé pour fêter ça de partir très, très, très loin, à savoir au Japon, pendant trois semaines en fait, je suis parti, sac à dos sur le dos. Et j'ai traversé le Japon. Et franchement, j'ai adoré. Quand je suis arrivé sur place, c'était absolument incroyable. Tout était dépaysant.

[00:04:21.310] - Shade

When Romain was in highschool, he started to watch Japanese anime. He loved trying to understand a language that was completely different. When he graduated highschool, he decided to celebrate by travelling to Japan for 3 weeks. He backpacked across the country, which was an incredible experience for him.

[00:04:24.200] - Romain

Le fait pour moi de pouvoir acheter du chocolat à trois heures du matin. Quel bonheur ! Quel bonheur! C'est pas des choses qu'on fait en France. Donc j'ai été dépaysé de suite et le fait d'être dépaysé en permanence, c'est quelque chose qui m'a énormément plu. C'est pour ça que quelques années plus tard, j'ai décidé d'y repartir pour mes études.

[00:04:48.230] - Shade

C'est super intéressant de partir d'un petit village à un pays comme le Japon. J'imagine ça a été un grand choc et beaucoup de découvertes. Et alors un peu plus tard, tu as décidé d'aller vivre à Taïwan. Quelle était la raison pour cette décision ?

[00:05:03.770] - Romain

Alors quand j'étais au Japon, j'avais la chance d'être dans un programme qui était très international. Il y avait des étudiants du monde entier. Il y avait des gens qui venaient des States. Il y avait des gens qui venaient de UK. Il y avait des gens qui venaient aussi de Singapour, de Taïwan. Donc j'ai pu rencontrer vraiment des gens qui avaient des backgrounds complètement, complètement différents. Et tous les Taïwanais que j'ai rencontrés étaient vraiment super cool.

[00:05:50.240] - Shade

When Romain was in Japan, he had a chance to study in a program that was very international. He met people from America, UK, Singapore. He met heaps of people with completely different backgrounds. And he found that the Taiwainese that he met, were super cool.

[00:05:51.290] - Romain

Quand je suis rentré en France, après mon année d'échange au Japon, j'ai voulu m'inscrire en master. Le truc, c'est que l'administration française, c'est compliqué. Donc, je n'ai pas pu avoir mon diplôme de suite et j'en ai profité pour voyager. J'ai pris une année pour aller aux Etats-Unis, au Canada, etc. Et pendant cette année, j'ai réfléchi et je me suis dit, c'est vrai que les Taïwanais, ils étaient quand même super cool. Pourquoi je n'irais pas faire mon master là-bas ?

[00:06:32.890] - Shade

When Romain returned to France, he wanted to study his Masters, but things were taking awhile with the French administration. If you’ve ever dealt with the bureaucracy in France, you’ll know that it’s not quite the fastest in the world! So Romain decided to take a year off and travelled to America and Canada. And then he thought to himself  the Taiwainese were super cool. So why didn’t he go there to do his masters instead?

[00:06:44.630] - Romain

J'ai découvert le Japon. J'ai adoré, mais j'avais envie de découvrir quelque chose de nouveau et j'adore vraiment l'Asie. Donc je me suis dit : Allez Taïwan, pourquoi pas ? C'est parti. Donc j'ai postulé. J'ai été acceptée et je suis venue à Taïwan, tout simplement.

[00:07:01.730] - Shade

Et ça veut dire que tu... Tu parles français, anglais, japonais et chinois ?

[00:07:07.640] - Romain

Alors je parle français plutôt pas mal. Je parle anglais aussi, oui, bien sûr. Je parle japonais, je ne l'écris pas, mais je peux avoir des conversations sur tous les sujets. Concernant le chinois ou le mandarin, j'ai commencé à l'apprendre seulement en revenant à Taïwan, il y a trois mois de ça. Quand j'ai fait mes études, mon MBA était en anglais. Comme je n'avais pas l'intention de rester à Taïwan après mon MBA, je n'ai pas fait l'effort d'apprendre et c'est... c'est assez stupide.

[00:07:48.530] - Shade

So, Romain doesn’t speak French too badly, apparently! He also speaks English and he can speak in Japanese but he can’t yet write in it

[00:08:01.700] - Shade

And as for Chinese, he had the chance to learn it during his MBA when he was based in Taiwan. However, he didn’t make a big effort to learn it then and thinks that was pretty stupid of him, so he’s starting to learn it properly now.

[00:08:03.490] - Romain

En fait, ce n'est pas tout à fait ça. J'ai commencé à apprendre et la prononciation était vraiment compliquée. Donc, j'ai laissé tomber et je pense que cette fois, en revenant à Taïwan, je ne voulais pas rester sur cet échec. C'est pour ça que j'ai décidé de vraiment m'y mettre à fond et d'apprendre maintenant. Donc, c'est une bonne leçon pour ceux qui apprennent une langue. Même si on abandonne à un moment, on peut toujours y revenir quelques années plus tard.

[00:08:43.490] - Shade

So, the first time that Romain tried to learn Chinese, he realized that the pronunciation was really difficult for him. So he gave up back then, but ultimately he knew that he didn’t want to let that hold him back.  So now, he’s really digging hard into learning Chinese. And, he says that it’s a good lesson for anyone learning a language - that even if you abandon it for a moment, you can always return to it even years later!

[00:09:07.820] - Shade

Waouh, ça c’est vraiment incroyable de pouvoir parler 4 langues, qui sont quand même vachement différentes l’une de l’autre. Ça me... ça me donne envie de te poser cette question : Quelle est ta langue préférée ?

[00:09:10.230] - Romain

Waouh ! Je n'ai pas une langue préférée. Ce que j'aime, c'est connaître des mots qui sont vraiment uniques à chaque langue. Et après, réussir à tous les associer ensemble. En fait, quand on apprend une langue, on apprend aussi une culture et chaque culture a des manières différentes de s'exprimer. Quand j'ai commencé à apprendre l'anglais, j'ai commencé à m'exprimer un petit peu différemment et ma manière de penser en anglais n'était pas tout à fait la même que ma manière de penser en français.

[00:09:55.760] - Shade

Romain doesn’t have a favourite language. However, he loves learning words that are unique to each language.
When you learn a language, you also learn a culture and each culture has different ways of expressing itself. When Romain started learning English he started to express himself a little bit differently and his way of thinking in English was not quite the same as his way of thinking in French.

[00:10:07.190] - Romain

Il m'a fallu vraiment des années pour réussir à être le même homme dans les deux langues. Petit à petit, j'ai fait la même chose avec toutes les langues. Quand on parle japonais, tout est différent. Le verbe est à la fin de la phrase, donc ça demande un temps d'adaptation. Le cerveau, c'est... Ce n'est pas quelque chose auquel il est habitué. Quand on parle une langue latine, donc il faut aussi réussir à faire cette gymnastique au niveau du cerveau.

[00:10:33.680] - Romain

En mandarin, les phrases sont vraiment directes, donc la manière de penser, c'est pareil, c'est direct. On... On ne tourne pas autour du pot. Par exemple, en mandarin, on va dire "moi demain, manger". Il n'y a pas de "j'irai manger demain". Il n'y a pas tous ces mots de liaison. Donc en fait, chaque langue est unique et je n'ai pas de langue préférée. Mais j'aime la personne que je suis devenue grâce à ces langues.

[00:11:00.240] - Shade

Une manière intéressante de... de voir les langues. Comment avoir la même personnalité ?

[00:11:05.240] - Shade

Et pour la langue chinoise ? Est ce que ça a remis en question ta façon de penser ?

[00:11:15.830] - Shade

And if you didn’t catch that, I just asked Romain if Chinese challenged the way that he thought?

[00:11:17.450] - Romain

Ça n'a pas spécialement remis en question ma façon de penser, mais ça a remis en question ma façon d'apprendre. On ne peut clairement pas apprendre le mandarin de la même manière qu'on a appris l'anglais ou de la même manière qu'on apprend le japonais, comme chaque langue est tellement différente, il faut vraiment réussir à adapter sa méthode d'apprentissage.

[00:11:48.050] - Shade

So, since Romain just started learning Chinese, it hasn’t yet changed the way that he thinks. But the way that he had to learn it was very different to the way that he learned English or Japanese.

[00:11:49.940] - Speaker 3

Bien sûr, il y a certaines caractéristiques qui vont rester en commun. J'apprends toujours le vocabulaire de la même façon, mais par exemple, au bout de trois mois de Japonais, je parlais beaucoup plus que je parle après trois mois de mandarin, simplement parce que le fait qu'il y ait des tons en mandarin, ça a été vraiment un énorme obstacle pour moi. Moi, je sais pas chanter. Mais je chante vraiment, très, très, très mal. En fait, c'est un peu comme une mélodie constante et j'ai passé quasiment deux mois juste sur les tons pour pouvoir me faire comprendre.

[00:12:26.510] - Romain

C'était hyper frustrant au début et c'est pour ça que j'avais abandonné il y a quelques années. Donc, j'ai adapté ma méthode d'apprentissage par rapport à tout ça. Mais pour l'instant, je suis pas encore assez avancé pour dire que ça a changé ma façon de penser.

[00:12:49.610] - Shade

So, Romain had to spend almost two months just on the different Chinese tones to be able to make himself understood.  It was really frustrating for him at first and that's why he gave up learning it a few years ago. But now he’s adapted his learning method to all of that, but he’s not yet far enough in the language to say that it’s changed his way of thinking.

[00:13:01.990] - Shade

Moving on, I now want to ask Romain about his biggest cultural shocks in Taiwan.

[00:13:08.410] - Shade

Quelles ont été vos plus grands chocs culturels à Taïwan ?

[00:13:13.360] - Romain

Pfff. Waouh ! C'est assez difficile pour moi de répondre comme ça puisque quand je suis allé à Taïwan, j'avais déjà vécu un an et demi au Japon. J'étais déjà allé en Thaïlande, en Corée, à Hong Kong. Donc j'avais déjà pas mal bougé en Asie. Du coup, je n'ai pas spécialement ressenti de 'culture schock'. Mon ressenti par rapport à ça sera différent du ressenti d'une personne qui vient tout juste d'arriver à Taïwan et pour qui c'est sa première expérience en Asie.

[00:13:44.950] - Romain

Quelque chose qui me marque particulièrement en Asie. De manière générale, comparé à l'Europe, c'est que, ben en Asie, il n'y a pas spécialement d'églises. En Europe, du moins en France, dans chaque village, il y a une église parce qu'on a cette tradition religieuse dédiée au christianisme. En Asie et surtout à Taïwan, c'est vraiment un mix de culture. Taïwan, c'est une île qui a été colonisée par les Portugais, par les Japonais, qui à des peuples aborigènes, qui a subi, suite à une guerre en Chine dans les années 1930, une exode de Chinois sur l'île de Taïwan.

[00:14:24.860] - Romain

Donc, il y a vraiment un mix des religions, des cultures et des croyances qui est exceptionnel. J'ai un parc juste à côté de chez moi : il y a une mosquée, une église et un temple côte à côte. Et ça, pour moi, c'est magnifique. C'est un choc culturel, mais dans le bon sens du terme.

[00:14:59.450] - Shade

For Romain, the most interesting shock for him in Taiwan, and Asia, was the mix of cultures and religions. In France, they  have old churches dating back from Christian traditions hundreds of years ago. But France today is not a particularly religious country. However, Taiwan was previously colonised by many different cultures. And so today, you see a mix of religions, cultures, beliefs. For example, Romain lives next door to a  park which has a mosque, a church and a temple side by side. For him, he just finds this to be ‘magnifique’!

[00:15:16.100] - Shade

Now, moving on, I want to ask Romain if he experiences reverse culture shock when he visits France.

[00:15:25.150] - Speaker 1

Est-ce que tu sens un choc culturel quand tu rentres en France ?

[00:15:28.950] - Romain

Ouais, surtout en revenant d'Asie. C'est dur pour les Européens qui nous écoutent, mais on est beaucoup plus gros. On est beaucoup plus gros que les Asiatiques. En général, je rentre par Amsterdam parce que c'est plus simple et les gens sont énormes en comparaison, alors qu'ils ne sont pas spécialement énormes. Mais c'est juste que sortir d'Asie et rentrer en Europe à chaque fois, c'est vraiment... Oh, ce... ce choc visuel de me dire : Ah ouais, ça y est, j'ai changé de... de peuple.

[00:16:00.910] - Romain

Après, c'est... c'est des sociétés qui sont complètement différentes.

[00:16:16.720] - Shade

Everytime Romain returns to Asia he flies through Amsterdam. And well -  studies have shown that the Dutch are some of the tallest people in the world! So Romain always has a bit of a visual shock when he goes back to Europe because everyone in Taiwan is much smaller.

[00:16:22.480] - Romain

Après, Shade, il y a quelque chose où, je ne vais pas mentir, hein, quand je rentre en France et que je peux manger des chocolatines... Là, là, ça fait du bien. Les chocolatines et le bon poulet fermier rôti de mon grand-père, là, le dimanche. Là, là, ça, c'est des choses... Tu rentres et ça, ça fait du bien.

[00:16:58.360] - Shade

By the way, chocolatine is what some regions in the South West of France call chocolate croissant also known as pain au chocolat, and Romain loves being able to have some every time he returns to France. He also loves being able to eat his grandfather’s free-range roasted chicken on Sundays.

[00:17:00.020] - Shade

Oui, c'est vrai que la nourriture est tellement différente, ça doit être vraiment cool de revenir en France et pouvoir remanger toutes les choses que... que tu adores et toutes les choses avec lesquelles tu as grandi. Au Japon, est-ce que tu as appris à vraiment aimer la nourriture là-bas ? Et quelle est ta nourriture préférée maintenant que tu connais la nourriture du Japon, de Taïwan et de la France ?

[00:17:25.530] - Romain

Alors si tu me lances sur le sujet, le podcast, il va durer une heure. En fait, pour moi, c'est plus dur de rentrer en France et d'être privé de nourriture asiatique que d'être en Asie et d'être privé de nourriture française. Je ne mange pas spécialement de fromage, je ne mange pas de gros plats de viande. On a les entrecôtes en France, les gens, ils adorent. Moi, j'en mange pas spécialement. Les seules choses qui me manquent ponctuellement, c'est ce poulet fermier. Mais juste pour les souvenirs que j'ai de tous les dimanches, du poulet avec ma famille.

[00:18:03.120] - Romain

Et les chocolatines parce que les chocolatines, c'est la meilleure chose au monde, mais sinon en Asie, euh... Japon : moi, je ne mange pas de sushi et pourtant, j'ai très, très bien mangé au Japon. Donc, on peut casser le stéréotype sur le fait que... au Japon, on ne mange que du poisson cru.

[00:18:43.110] - Shade

Unlike most people in France, Romain doesn’t eat a huge amount of cheese and meat, so when he goes back to France he actually really misses Asian food. Obviously, he misses chocolatines when he is in Asia because, as he says, chocolatines are  the best thing in the world! But in Japan, Romain eats very, very well and - he doesn’t even eat a lot of sushi. He says that eating raw fish is just a stereotype.

[00:18:45.180] - Romain

Au Japon, j'avais la chance d'habiter à Fukuoka. Fukuoka, c'est une ville dans le Sud-Ouest qui est sur l'île de Kyushu.  Et Fukuoka, c'est un peu la capitale gastronomique, donc ils ont plein de mets succulents. Moi, ce que j'adorais par dessus tout là bas, c'était les Tonkotsu râmen. Des… des râmen, des gros bols de nouilles et Fukuoka c'est... c'est vraiment leur spécialité. Ici, à Taïwan, ce que je mange beaucoup, c'est les... les xiao long bao, c'est des dumplings qui sont fourrés avec une farce, généralement à base de porc. Et en plus de ça, il y a une soupe à l'intérieur. Donc, en fait, quand tu croques dans ton dumpling, tu as une explosion de saveurs dans la bouche. C'est comme si tu faisais la fête à ton âme de l'intérieur. C'est magnifique. Mais c'est difficile de choisir. Il y en a tellement que j'aime. Je peux continuer longtemps Shade.

[00:19:49.200] - Shade

So yes, Romain absolutely loves xiao long bao. And to be honest, I think it’s one of the best foods too. Who doesn’t love these amazing Chinese dumplings!

[00:20:11.210] - Shade

But yes, as much as I’d love to continue talking about food we are at the end of our episode! So thanks to Romain for chatting with us. If you’d like to support him, he has a French learning Instagram called @mankai_your_french, the link is in the podcast description.

[00:20:31.450] - Shade

And, if you enjoyed that episode and would like to support Naked French, please leave us a podcast review. We will love you forever. And if you take a screenshot and send it to us on IG, we’ll give you a shoutout. Thank you for listening, and I’ll catch you on our next episode!