J’ai tout quitté par amour

I quit everything for love

Would you quit your high-flying job in Paris, pack your bags and move to a different country - just to see if the person you've been dating long-distance is the one? Well Lucie did just that. What happens next?

[00:01:22.820] - Shade

Welcome to the Naked French Podcast. Join me as I speak to French people who explore everything from life, love and all the stuff in-between. I’m your host, Shade. You may have heard my voice before on the Naked French Instagram. I’ll be speaking in slow French and English. This way, you get to learn French but not get too lost if you miss a sentence or two. You can also get the French transcripts for free on our website at nakedfrench.co.

[00:01:22.820] - Shade

So, if you met someone really special but that happened to live in a completely different country, would you just quit your job, pack your bags and move halfway across the world just to see if they could be the one? Well, that’s exactly what Lucie did. After meeting her Australian partner during a work trip in Bangalore, she quit her fancy  job in Paris to be with him in The Netherlands. Let’s find out about what she was thinking at the time, and how that decision worked out for her.

[00:01:22.820] - Shade

Salut Lucie. Bienvenue sur le Naked French Podcast et merci d’avoir pris le temps, aujourd’hui, de nous parler à propos de ton histoire d’amour.

[00:01:23.260] - Lucie

Bonjour, et merci de m’avoir invitée.

[00:01:26.450] - Shade

Alors aujourd'hui bien sûr, on va parler un peu de ton histoire et je sais que tu as vécu et travaillé en Inde et c'est là où tu as rencontré ton mari dans des circonstances assez intéressantes. Que faisais-tu en Inde?

[00:01:40.570] - Lucie

C'était, il y a maintenant déjà huit ans. J'ai eu l'occasion de partir en Inde grâce à mon travail de l'époque. Je bossais à Paris dans une société d'expertise comptable. On travaillait avec une équipe en Inde, à Bangalore, et on m'a proposé de partir là bas pendant trois mois pour aider l'équipe sur place. Bien sûr, moi j'ai accepté. C'était une occasion en or et je suis partie en Inde en février 2012 pour trois mois.

[00:02:24.780] - Shade

So, 8 years ago, Lucie was working for an international accounting firm in Paris. They asked her if she wanted to go to Bangalore, India for 3 months, to help set up a team there.
She thought it was a golden opportunity and of course she gladly accepted!

[00:02:25.210] - Shade

Comment était la vie à Bangalore par rapport à Paris?

[00:02:29.020] - Lucie

Tout simplement le jour et la nuit. C'était la première fois que je partais en Inde. On m'avait prévenue en avance. On m'avait dit que ça allait être un choc et que ça allait très différent de ce que je connaissais.

[00:02:42.370] - Lucie

Et en effet, ça a été... waouh ! Je pense que le meilleur mot pour définir mon état d'esprit quand je suis arrivé là bas, c'était 'waouh' ! Des gens partout, des voitures partout, des vaches aussi un peu partout. Un grand bazar, en fait, mais un bazar plein de couleurs et très vivant.

[00:03:07.930] - Shade

For Lucie, the difference between Paris and Bangalore was like night and day. There were people everywhere, cars everywhere, and even cows throughout the city. The grand bazaar was always full of colours and extremely lively.

[00:03:16.480] - Shade

Waouh, ça a du être vraiment vraiment magnifique et j'imagine que la nourriture était aussi très différente.

[00:03:23.050] - Lucie

Ah ça! Avant de partir en Inde, j'ai jamais été très portée sur la nourriture indienne. C'est vrai qu'en France, on mange peu indien et du coup, les mois avant mon départ, je suis allée plusieurs fois, à plusieurs reprises dans des restaurants indiens en me disant : "Bon bah, comme ça, je saurai à quoi m'attendre".

[00:03:44.200] - Lucie

Sauf que quand je suis arrivée là-bas, je me suis vite rendu compte que la nourriture indienne qu'on a en France est de la nourriture non épicée. Alors que... à Bangalore et en Inde, les épices, c'est la base de tout plat.

[00:04:01.360] - Lucie

Du coup, j'ai passé trois mois avec la bouche en feu parce que je n'ai pas vraiment réussi à m'habituer aux épices locales.

[00:04:31.040] - Shade

Before Lucie left for Bangalore, she visited several Indian restaurants so she would have an idea of what was waiting for her. She thought she was ready! However, once she got to India, all the food was really really ridiculously spicy for her! So Lucie spent 3 months with her mouth on fire. Nevertheless, Lucie powered on and one night she met someone really special.

[00:04:32.080] - Shade

Et alors, à Bangalore, c'est la où tu as rencontré Alex, ton mari maintenant. Comment est ce que tu l'as rencontré ?

[00:04:39.550] - Lucie

Et oui, c'est à Bangalore que tout a commencé. Je l'ai rencontré d'une manière pas des plus originales, je dirais... C'est vrai que quand je suis arrivée à Bangalore, j'étais seule et je ne connaissais personne, en fait. Du coup, vu que je restais là-bas pendant trois mois, je suis allée dans quelques soirées d'expatriés qui sont organisées sur Bangalore.

[00:05:07.930] - Lucie

En fait, Bangalore est un peu la Silicon Valley de l'Inde et il y a énormément d'entreprises internationales qui ont leur centre de services partagés ou "Shared Service Center" en anglais à Bangalore.

[00:05:22.570] - Lucie

Et du coup, il y a beaucoup de personnes qui sont là pour une durée plus ou moins longue, pour un mois, deux mois, un an, quelques années.

[00:05:32.860] - Lucie

Donc, je suis allée dans une soirée d'expatriés pour rencontrer des gens et pour avoir des copains pour ensuite pouvoir voyager pendant mon séjour là-bas. Et lors de mon premier week-end, dans une soirée d'expats, j'ai vu un beau jeune homme blond qui était sur le dance floor.

[00:05:55.300] - Lucie

Une de mes amies m'a vue le regarder et m'a dit : "Bah, pourquoi tu ne vas pas lui parler? Tu es en Inde, tu es là pendant trois mois. Qu'est ce que tu veux qui t'arrive? Tu t'en fous, ça peut être marrant." Et du coup, je suis allée aborder cet homme qui est Alex et on a accroché tout de suite.

[00:06:17.420] - Shade

Waouh, super. Ça a dû être vraiment un super moment de prendre ce risque d'aller parler à quelqu'un dans un nouveau pays. Et à la fin cette personne devient ton mari, c'est vraiment une super histoire.

[00:07:02.230] - Shade

When Lucie arrived in Bangalore, she didn’t know a single person. Luckily, there were many international companies based in Bangalore, so there were lots of people from all around the world, for her to meet.

[00:07:02.230] - Shade

One night, she went out to a party and spotted a handsome blond guy on the dance floor. Her friend noticed her looking at him and told her go for it. Her friend told her:  “Who cares, you’re just in India for 3 months so let’s just have some fun! Let’s talk to him and just see what happens!”

[00:07:08.420] - Shade

So she did it! And that was that! They soon went out on their first date except, Lucie didn’t actually understand a word Alex was saying in English because of his Australian accent. Lucie never really spoke English back in France to begin with so it was extra hard for her to follow the conversation. Nevertheless, for some reason, they still really clicked. And when Lucie returned back to Paris, they continued speaking to each other regularly.

[00:07:18.540] - Shade

Et après votre rencontre en Inde ? Alors vous avez fait un peu de longue distance. J'aimerais bien savoir un peu : c'était quoi ta première expérience de longue distance et, quels sont deux mots que tu utiliserais pour décrire une relation à distance ?

[00:07:33.900] - Lucie

Alors, tu l'as très bien dit. C'était ma première relation en longue distance. Pour la petite histoire, il m'est arrivé quelques années auparavant, puisque j'habitais à Montpellier avant d'habiter à Paris et j'avais un copain à l'époque avec lequel j'ai refusé d'avoir une longue distance Paris - Montpellier. Alors c'est vrai que... accepter une longue distance Bangalore - Paris pour moi, avant de connaître Alex, c'était complètement inimaginable.

[00:08:25.510] - Shade

Before Lucie moved to Paris she grew up in Montpellier, in the south of France. She had a boyfriend at the time but when she moved to Paris she refused to have a long distance relationship! So, to have a long distance relationship from Bangalore to Paris was completely unimaginable for her. At first, Lucie and Alex decided to stay in contact, just as friends. However, as time went on, their relationship just grew naturally.

[00:08:26.340] - Lucie

C'est moi, une semaine après être rentrée à Paris, qui me suis rendu compte que... bah il me manquait quand même beaucoup. Et du coup, qui lui ai passé un coup de fil pour prendre de ses nouvelles. Et puis, juste pour voir comment ça allait. Et c'est comme ça qu'a commencé notre longue distance.

[00:08:44.190] - Lucie

Pour représenter une longue distance, pour moi, deux mots qui iraient bien seront... en fait, il n'y en a qu'un, c'est la volonté. C'est quelque chose qui s'est imposé à tous les deux, le fait qu'on voulait être ensemble et qu'on ne savait pas forcément où est ce que ça allait nous mener, mais qu'on avait juste envie d'essayer tous les deux.

[00:09:05.370] - Shade

J'aime bien le choix des mots !

[00:09:07.980] - Shade

Lucie had no idea their long distance relationship would end up lasting 2 and a half years! As you can imagine, trying to find the right place for the both of them and balancing out their careers, was difficult.
They both needed to make sacrifices, and they needed time to figure out the next best decision.

[00:09:24.210] - Shade

Et bon, après, tu as décidé de faire un grand changement et déménager pour aller vivre avec Alex. What were you thinking when you quit your job to move to be with Alex, and what did your boss say?

[00:09:39.690] - Lucie

En effet, après deux ans et demi d'une longue distance, on a réussi à trouver un endroit qui nous plaisait bien à tous les deux.

[00:09:48.820] - Lucie

En fait, ça a été les Pays-Bas. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que... avant de réussir à trouver un job aux Pays-Bas, Alex a trouvé des possibilités dans d'autres endroits, des endroits un peu plus exotiques où je ne me sentais pas forcément à l'aise, où aller.

[00:10:07.770] - Lucie

Du coup, quand Alex m'a annoncé qu'il avait trouvé un job pour les Pays Bas, je me suis dit : "Il a fait 95% du chemin. Je peux bien faire les 5% restants".

[00:10:18.660] - Shade

Et du coup, je n'ai pas vraiment pensé. Je n'ai pas vraiment réfléchi. Je me suis lancée dans cette nouvelle aventure parce qu'après deux ans et demi de longue distance, on avait pris le temps d'apprendre à se connaître.

[00:10:32.200] - Lucie

On avait pris le temps de savoir ce qu'on voulait et on s'était rendu compte que ce qu'on voulait c'était simplement être ensemble. Le reste n'avait plus beaucoup d'importance.

[00:11:00.700] - Shade

Alex finally found a job in the Netherlands so he could be closer to Lucie. In French, the Netherlands is called les Pays-Bas. When this happened, Lucie didn’t think twice, and planned to start a new adventure with her and Alex living in the same place. After all this time, Lucie knew she wanted to be with him and the other things in life just weren’t as important.

[00:11:01.860] - Lucie

Quand je suis allée annoncer ça à mon boss, d'abord, il a beaucoup rigolé. Il m'a dit : "Bah en fait c'est un peu de notre faute si tu veux partir parce que c'est nous qui t'avons envoyée en Inde". Et ensuite, il a voulu me retenir parce que j'étais censée obtenir une promotion quelques mois après la date de ma démission. Du coup, il m'a dit : "Mais pourquoi tu ne veux pas avoir ta promotion, rester un peu là et puis après rejoindre Alex ?"

[00:11:31.470]

Et en fait... Des fois, je réagis plus sur les émotions que sur la logique. Et c'est ce qui s'est passé ce jour là. Je lui ai simplement dit : "Ben non. La promotion, ce n'est pas grave. Je préfère partir avec Alex ". Et c'est ce que j'ai fait.

[00:12:11.220] - Shade

When Lucie told her boss, he cracked up laughing and joked that it was their fault for sending her to India.

[00:12:11.220] - Shade

Lucie’s boss also told her she was going to be promoted in the near future, and asked her to stay with the company. He reminded her that she could always move for Alex later in life.

[00:12:11.220] - Shade

However, Lucie knew she wanted to be with Alex, so she turned down the promotion and resigned. And that was that! She packed her bags and moved to The Netherlands.

[00:12:11.220] - Shade

Je pense que ça a été une bonne décision pour toi. Et bien sûr après, quand tu es allée aux Pays-Bas, tu as créé une nouvelle vie là-bas et commencé à travailler là-bas. Quels sont deux des plus grands chocs culturels en travaillant aux Pays-Bas ?

[00:12:25.520] - Lucie

Alors le premier choc culturel, je l'ai vécu le jour de mon arrivée dans la nouvelle équipe aux Pays-Bas, c'est le déjeuner.

[00:12:33.500] - Lucie

Le déjeuner en France, c'est un moment important. C'est un moment de convivialité avec les collègues. C'est un moment informel où on discute de tout et de rien. Ça dure un certain temps, mais c'est vraiment un moment de pause.

[00:12:48.680] - Lucie

Le déjeuner aux Pays-Bas, c'est un quart d'heure. C'est du pain avec du fromage. Ce n'est pas vraiment une pause. C'est peut-être quelque chose qui peut être insignifiant pour certains ou certaines, mais pour moi, le fait de ne pas retrouver cette connexion avec les collègues, comme la connexion que je pouvais avoir quand j'étais à Paris et le fait de ne pas prendre le temps a été un peu difficile.

[00:13:34.000] - Shade

For Lucie, the biggest culture shock was lunch! In France, lunch is very important. Everyone takes the time to eat together, to connect, and to gossip. In the Netherlands however, it lasts 15 minutes and no one really makes a fuss about it. It’s definitely true that in most latin and Mediterranean cultures, you live to eat, and in northern Europe, you eat to live.

[00:13:34.370] - Lucie

Du coup, j'ai dû m'y habituer. Et le deuxième choc qui est en lien avec le premier choc, c'est le fait que les Néerlandais, quand ils vont bosser, c'est pour travailler. Ils ne prennent pas forcément de pauses pendant la journée.

[00:13:49.010] - Lucie

Le déjeuner donc, comme je l'ai dit, est très rapide alors que quand j'étais à Paris, les pauses faisaient partie intégrale de la journée : pauses café, pauses cigarette, longue pause déjeuner et du coup, le rythme de la journée était très différent.

[00:14:05.210] - Lucie

Certes, je travaillais un peu plus tard à Paris que ce que je travaillais aux Pays-Bas, mais d'un certain côté, il y avait ma vie sociale qui faisait partie de ma journée de travail. Quand je suis arrivé aux Pays-Bas, juste avoir la tête devant l'ordinateur toute la journée, j'ai trouvé ça un peu difficile, mais pas forcément si mal.

[00:14:25.520] - Lucie

Parce qu'au final, le soir, à dix-sept heures ou dix-huit heures au plus tard, la journée est finie et par contre, là, on a le temps de faire autre chose.

[00:14:59.680] - Shade

The next big culture shock for Lucie, was the Dutch work culture.

[00:14:59.680] - Shade

In Paris, she would have a coffee break,  a cigarette break, a long lunch, and the rhythm of her day was very different.

[00:14:59.680] - Shade

In The Netherlands, she would have her head staring at a computer all day. And adjusting to this was difficult for her.

[00:14:59.680] - Shade

However, she soon realized that the Dutch did this, because they loved to finish work at 5 or 6 on the dot, which Lucie then enjoyed as she had time to do other things.

[00:15:00.950] - Shade

Est ce que tu as déjà regretté d'avoir déménagé ?

[00:15:04.670] - Lucie

Alors, la Lucie d'après Pays-Bas te répondra : "Bien sûr que non". La Lucie qui était là pendant les Pays-Bas quand il y a eu des fois où, avec Alex, on a eu des hauts et des bas, et il est arrivé une fois ou deux où je me suis posé la question : "Pourquoi est ce que j'ai déménagé ? Et au final, est ce que ça valait le coup ?"

[00:15:26.450] - Lucie

Mais les deux Lucie, que ce soit celle du moment qui habitait aux Pays-Bas ou la Lucie d'aujourd'hui te répondront que oui, ça valait le coup et que je n'ai jamais vraiment regretté.

[00:15:36.920] - Lucie

Parce que je sais que par le fait de déménager et d'habiter avec Alex, on a donné la chance à notre relation de continuer et que sinon, si tous les deux, on ne s'était pas motivés pour habiter ensemble, notre relation n'aurait jamais continué.

[00:15:54.380] - Lucie

Parce que la longue distance, c'est bien pendant un temps. Mais on a besoin, je pense, chacun d'avoir une date de fin et de se retrouver et de retrouver l'autre personne, de passer du temps avec l'autre personne.

[00:16:35.260] - Shade

Of course, there were many times where Lucie regretted moving from Paris. However, she knew she needed to do this - to give her relationship a chance. And it’s a good thing that she did too because, now Lucie knows that she has no regrets in life. Now fast forward 4 years later, Lucie and Alex have moved back to France, in Lyon. They’re hoping to make a home and fingers crossed, start a family.

[00:16:37.430] - Shade

Quelle sensation ça fait de retourner vivre en France ?

[00:16:41.000] - Lucie

C'est différent. Je me rends compte que mon regard sur la manière de vivre, mon regard sur la culture française a évolué avec nos voyages et avec le fait que j'ai vécu pendant quelques années aux Pays-Bas. Le fait de découvrir d'autres cultures a, d'une certaine manière, ouvert mon esprit.

[00:17:05.780] - Lucie

Et du coup, je regarde de manière peut-être... je ne sais pas si je dirais critique... en tout cas, différente, les Français et leur manière de vivre.

[00:17:16.100] - Lucie

Ça fait du bien d'être à la maison mais, en même temps, je pense que depuis que l'on est ensemble avec Alex, on pourrait trouver un autre endroit qu'on pourrait appeler maison.

[00:17:29.010] - Lucie

Par exemple, je sais que si un jour il veut qu'on aille habiter en Australie, je n'aurai aucun problème à dire au revoir à la maison française, et à dire bonjour à la maison australienne. Le fait d'avoir été avec lui pendant toutes ces années m'a montré que la maison, c'est l'endroit où on se sent bien et en fait, c'est l'endroit où on décide tous les deux d'habiter.

[00:18:18.780] - Shade

For Lucie, being back in France feels very different. After having a very international circle of friends with different mindsets, her mindset on many different topics has evolved. However, Lucie really enjoys the French way of life and it feels good to be able to have that again. Nevertheless, Lucie has now realized that home isn’t where you are, it’s who you choose to be with. Now, moving on to the final question of our interview, I’m wondering if Lucie has any words of wisdom to share with us about taking risks.

[00:18:20.360] - Shade

Maintenant, j'ai une question pour terminer notre interview. As-tu des conseils pour les personnes qui sont sur le point de prendre des grosses décisions et des gros risques pour leur avenir?

[00:18:30.530] - Lucie

Le conseil que je dirais, c'est : go for it ! Je pense que les décisions et les risques que chacun, chacune prend, ça dépend de ce que chacun et chacune est prêt, prête à accepter.

[00:18:45.020] - Lucie

Et je pense que l'intuition joue un énorme rôle là-dedans et que... il faut suivre son intuition. Moi, quand j'ai pris le risque, quand j'ai décidé en fait de commencer la longue distance avec Alex, il y a eu beaucoup de personnes autour de moi et notamment des amis très proches qui m'ont dit que ce que je faisais était stupide et que ça n'allait pas fonctionner.

[00:19:10.010] - Lucie

J'ai trouvé ça difficile à entendre et ça m'a fait remettre en question, en fait, le choix que j'avais fait. Au final, d'autres personnes m'ont supportée et m'ont dit : "Écoute Lucie, si jamais c'est ce que tu veux faire, vas-y. Et puis tu verras bien après ce qui se passe". Je suis bien heureuse d'avoir écouté ces personnes qui m'ont dit : "Écoute-toi et fais ce qui te semble bien", parce que ça a fonctionné. Les autres personnes, celles qui m'ont dit que ça ne fonctionnerait pas forcément, c'est celles qui avaient un peu plus peur du risque ou qui, peut-être, n'auraient pas été capables de prendre ce risque-là.

[00:19:47.330] - Lucie

Mais voilà, le seul conseil que je donne, c'est si quelque chose te semble "right", si quelque chose te semble bien, vas-y et tu ne seras pas déçu.

[00:19:58.550] - Shade

Je suis complètement d'accord avec toi. Waouh, ça a été vraiment super d'entendre ton histoire et je pense que tu as pris vraiment plein de super risques dans ta vie qui t'ont amenée à vivre une vie vraiment intéressante et pleine d'aventures. Et ça, c'est vraiment cool.

[00:20:13.460] - Shade

So, Lucie believes that if it feels right, you should go for it! You’re always going to have people around you that think that it won’t work, or that it will work, but at the end of the day it’s important to follow your intuition.

[00:20:13.460] - Shade

Et bon merci de nous avoir parlé aujourd’hui Lucie et d’avoir passé un petit moment avec nous sur le Naked French Podcast.

[00:20:32.370] - Lucie

Eh bien, merci beaucoup et merci beaucoup de m'avoir interviewée. Ça a été vraiment chouette de discuter avec toi et... au plaisir.

[00:21:18.780] - Shade

And that’s a wrap, the end of our episode!

[00:21:18.780] - Shade

And if you’d like to support the team at the Naked French Podcast, please give us a podcast review! And then send us a screenshot so we can give you a shoutout! Thank you so much for listening and I hope you enjoyed that discussion. We’ll be back next week with another interesting episode.