Musique : Vivre sa passion

Music is life's passion

Stephanie always knew she wanted to be a singer, ever since she was a child. So she followed her dreams and turned them into reality. Let's hear her explore her journey, from childhood to her latest project.

[00:00:15.910] - Shade

Welcome to the French Naked Podcast. Join me as I speak to French people who explore everything from life, love and all the stuff in between. I'm your host Shade, you may have heard my voice before on the Naked French Instagram. I'll be speaking in slow French and English. This way you get to learn French but not get too lost if you miss a sentence or two. You can also get the French transcript for free on our website at nakedfrench.co.

[00:01:09.510] - Shade

Today, I’m speaking to Stephanie.
She’s a French singer and songwriter that currently lives in sunny Valencia. She’s released several albums with her band, 'Stephanie Cadel et La Caravane'. She has a free, bohemian spirit, and loves challenging traditional norms. Today she’s going to be sharing about her life, her childhood, the type of music she loves to create, the things that inspire her, and introducing her latest project that’s coming up soon.

[00:01:13.840] - Shade

Où as tu grandi en France?

[00:01:15.760] - Stéphanie

D'accord. Alors en fait, je suis née à Cannes, dans le sud de la France, là où il y a le Festival de Cannes, mais très vite, on a déménagé en Bretagne.

[00:01:28.150] - Shade

Comment as-tu grandi ? Dans une grande ville ? À la campagne ? Est-ce que tu avais beaucoup de frères et sœurs ?

[00:01:33.940] - Stéphanie

C'était une enfance très simple, très, très campagnarde et on était quatre enfants. J'ai une grande sœur et une petite sœur et un petit frère.

[00:01:45.970] - Shade

Waouh ! Alors une très grande famille.

[00:01:49.540] - Stéphanie

Ouais. Famille nombreuse.

[00:01:50.830] - Shade

Quelle sorte d'adolescente étais-tu ? Comment tu te décrirais en trois mots ?

[00:01:55.600] - Stéphanie

En trois mots... Alors, j'étais plutôt tranquille. Je ne crois pas avoir fait la typique crise d'adolescence qu'on... qu'on connaît.

[00:02:09.940] - Shade

Stephanie didn’t go through the typical rebellious stage that most teenagers have.

[00:02:10.780] - Stéphanie

J'étais très rêveuse. Ça c'est... depuis toute petite. On disait que j'avais - c'est une expression française - la tête dans la lune. Ce qui veut dire qu'on est toujours ailleurs, en train de penser à d'autres choses, à son monde imaginaire.

[00:02:38.440] - Shade

Stephanie was a bit of a dreamer. She always had her head in the clouds, living in her own imaginary world.

[00:02:46.110] - Shade

Stephanie had always loved singing as a child. She always loved to express herself. And dreamed of being a singer.

[00:02:47.290] - Shade

Quels étaient tes espoirs en grandissant ? Qui voulais-tu devenir ? Est-ce que tu rêvais de devenir une chanteuse ?

[00:02:53.770] - Stéphanie

Alors, j'ai toujours rêvé de... de devenir chanteuse. Ça a dû commencer avec mes parents qui m'ont dit : "Oh, tu as une jolie voix" quand j'étais petite et du coup, forcément, on a envie de plaire à ses parents et j'ai continué à chanter.

[00:03:14.440] - Shade

Stephanie’s parents always encouraged her to sing from the very beginning.

[00:03:15.160] - Stéphanie

Et donc depuis toute petite, ça fait partie de... de moi. Et puis mon esprit rêveur aussi et un peu artiste a fait que je... j'écrivais depuis petite des poèmes, des histoires. Et puis après, ça s'est transformé en chanson.

[00:03:36.650] - Shade

Music became a part of Stephanie’s life, as she was always transforming everything into a song.

[00:03:47.620] - Shade

Stephanie’s parents were free spirits. And they were also very ambitious.
One day, they decided to pack their bags and sail the world on a sailboat!

[00:03:47.890] - Stéphanie

Même si je ne me souviens pas, j'ai... j'ai peut être un souvenir à la fin de ce voyage avec des vagues et euh.. bon bref. Il y a quand même quelque chose que ma mère me répète souvent, c'est que ce que je suis et mon caractère a sûrement été forgé par ces presque deux ans sur l'eau où en fait, on vivait au rythme de chacun, au rythme du soleil. Et pour un bébé, vivre à son propre rythme, c'est... c'est quelque chose qui n'a pas de prix.

[00:04:32.890] - Shade

Stephanie was only a baby at the time, but she believes that growing up this way taught her how to live by her own rhythm and nurtured her creative spirit.

[00:04:34.750] - Stéphanie

C'est à dire qu'il n'y avait pas de contraintes, de : "il faut aller chercher la grande sœur à l'école", "il faut faire les courses", "il faut la réveiller parce qu'on doit partir". Quand j'avais faim, je mangeais. Quand j'étais fatiguée, je dormais. Quand je voulais jouer, je jouais. Ça a été une totale liberté. Et puis même plus que liberté, respect de ce que j'étais en tant que bébé et donc souvent, elle me dit le fait que tu sois si calme, posée, rêveuse... En tout cas, ma... ma mère pense que ça vient de là.

[00:05:22.930] - Shade

Stephanie loved growing up in nature with the waves and the sun in complete freedom.
When she was hungry, she ate. When she wanted to play, she played.

[00:05:58.210] - Shade

When you look at Stephanie’s life, you can see how growing up this way shaped her perspectives on life.
As an accomplished singer, songwriter and musician, who’s travelled the world, she’s definitely had a lot of experiences which have inspired her and her work.

[00:05:58.210] - Shade

However, upon reflection, Stephanie believes that the 3 most important  milestones in her adult life have been: leaving France to move to Spain, creating her first music band, and becoming a mother. And it was a good thing that she decided to move to Spain to study, because that’s where she met her partner and fell in love!

[00:06:00.430] - Shade

Comment as-tu rencontré ton mari ?

[00:06:02.650] - Stéphanie

Dans ce premier voyage justement. Pendant mon... mon année Erasmus, en fait, j'ai fait très simple. C'est-à-dire que j'ai pris la chambre d'à côté. C'était mon colocataire à cette époque et... et voilà, c'était le plus proche. Non, ce n'est pas la seule raison, mais voilà, ça s'est fait comme ça.

[00:06:34.030] - Shade

Stephanie’s partner actually started out as her roommate, but she is sure that she didn’t just fall in love with him because of his proximity.

[00:06:35.200] - Shade

Quelle était ta première impression ?

[00:06:37.900] - Stéphanie

Alors, c'était une fausse impression parce que quand j'ai visité l'appartement pour m'y installer, il y avait deux colocs. Il y en avait un qui était en train de tout nettoyer et l'autre qui était en train de travailler, hyper concentré sur des cours et un examen qu'il avait. Et donc mon... mon futur conjoint, c'était celui qui a étudiait. Pendant un an, je crois que je ne l'ai pas revu étudier. Et mon autre coloc qui était en train de nettoyer l'appartement à fond, je crois que je ne l'ai pas revu nettoyer l'appartement pendant un an non plus.

[00:07:30.700] - Shade

After that encounter, that was that! Who knew that years later, they would still be together, living happily ever after with a baby. From the beginning, they were so connected that they didn’t even need to say to each other that they were together. They just knew that it was what it was, and what they had was special.

[00:07:31.330] - Shade

Qui a demandé à l'autre de sortir ensemble pour la première fois ?

[00:07:40.330] - Stéphanie

Eh ben, y'a pas vraiment eu de... de paroles là-dessus. Il y a une chanson d'ailleurs de mon premier album, qui parle de tout le langage et tout ce qu'on fait passer par le langage du corps.

[00:07:50.260] - Stéphanie

Et là, c'est un peu pareil. Ça s'est fait sans qu'on le voie vraiment venir. En tout cas, inconsciemment, il n'y a pas eu quelqu'un qui s'est déclaré devant l'autre. Ça s'est fait tout seul.

[00:08:10.310] - Shade

There’s a song on Stephanie’s first album, which talks about language… and how sometimes, most of the communication takes place, without a single word!

[00:08:18.820] - Shade

Now, let’s delve a bit further into Stephanie’s latest project. She’s actually been thinking about this concept for years.

[00:08:19.570] - Shade

Est-ce que tu peux nous parler plus du projet sur lequel tu travailles ?

[00:08:23.200] - Stéphanie

C'est un projet qui veut être un peu comme un... une grossesse et un accouchement. Une grossesse de neuf chansons. Chaque chanson va être co-écrite, co-composée avec une autre artiste féminine. Ça, c'est le format et après le contenu, l'idée, c'est de mettre en poésie, de réfléchir sur l'ambivalence qu'il y a entre le fait d'être femme et la maternité.

[00:09:40.380] - Shade

The name of the project is called M.A.T.E.R (pronounced mah-terre). The main idea is to highlight the taboos of motherhood and to give these issues a voice. For example, those who have regrets around motherhood. This is a view that’s rarely represented in society. But all women should be able to voice their experiences. Even if it’s not always what society wants to hear.

[00:09:47.400] - Shade

Looking at Stephanie’s musical style, we can see that she’s continuously evolved throughout her career.

[00:09:47.400] - Shade

Comment décrirais-tu ta musique ?

[00:09:49.470] - Stéphanie

C'est une question que souvent on m'a posée et c'est... c'est très difficile de répondre. La musique évolue et toi-même tu évolues. Donc mettre des mots et des cases sur ce que tu fais, c'est un peu difficile. Mais on va dire que je... je faisais une musique plutôt très organique, très acoustique, qui était très, très inspirée finalement, de ce que j'ai écouté, donc tout ce qui est chanson française, swing, jazz manouche

[00:10:33.520] - Stéphanie

Avec quelques touches de musique latine, quelques touches de bossa nova, quelques détails comme ça.

[00:10:57.910] - Stéphanie

Mais ça restait très, très ancré sur la musique française, chanson française, comme on dit.

[00:11:12.010] - Shade

With each passing year, Stephanie has felt more and more liberated, artistically. In the more recent years, she’s experimented with different styles and sounds.

[00:11:12.880] - Stéphanie

Et puis, l'âge libère d'une certaine façon. J'évolue, je vais sur de la musique un peu plus moderne, je dirais un peu plus électronique, avec des rythmes plus forts, plus puissants. Moi, je suis encore en train d'en travailler, mais... mais l'idée, c'est... c'est ça : d'avoir une base électronique et des rythmes tribales, des rythmes traditionnels mélangés à l'électronique.

[00:12:56.900] - Shade

Launching a musical career and becoming a singer, wasn’t exactly an easy path. Stephanie’s gone through many challenges and first started out by singing in bars, just her and her guitar. But little by little, things grew.

[00:12:56.900] - Shade

No matter how hard things were, Stephanie has always overcome the hurdles that life threw at her. And it was always ok because every day, Stephanie was able to do what she loved. Music has always given meaning to Stephanie’s life. She wrote songs to celebrate her most beautiful moments, and to get through some of the darkest times.

[00:12:57.870] - Shade

Quelles sont quelques unes de tes chansons que tu as chantées ou produits que tu préfères ?

[00:13:03.200] - Stéphanie

Il y en a une qui s'appelle T20 et qui est une des chansons de mon premier disque. C'est une chanson que j'ai dédiée à ma petite sœur lors de ses 20 ans. Et c'est un jeu de mots en français. Le vin que l'on boit, ça a la même sonorité que vingt, le numéro.

[00:13:31.910] - Shade

Stephanie loves playing with words. And as you all know, there are a lot of words that sound the same in French. Like, wine and the number 20.

[00:13:31.910] - Stéphanie

Et j'en ai profité pour faire ce jeu de mots et lui que voilà, elle avait 20 ans, ellet était jeune, et qu'avec les années qui allaient passer, elle allait faire comme les bons vins, qui prennent en... en arôme, qui prennent en texture de par ce qu'ils vivent et de par ce qu'elle allait vivre aussi. Donc celle-là, j'ai beaucoup aimé la métaphore et puis... et puis c'est pour ma petite sœur, donc forcément c'est... ça me touche.

[00:14:21.420] - Shade

Stephanie wrote a song comparing her little sister to a good wine on her 20th birthday. After all, a good wine gains character and gets better with age! However, there’s another song which Stephanie wrote, that captures a more tragic moment in her life. She’s never found the right moment, or the right way to release this song to the public.

[00:14:22.010] - Stéphanie

Et l'autre, ben c'est pareil, c'est pour la famille aussi. Je l'ai composé en pensant à ma grand mère qui a Alzheimer, qui est une maladie qui touche énormément de personnes. Mais voilà, c'était un clin d'oeil sur le fait que même ces personnes qui souvent ne nous reconnaissent plus, ne savent même plus qui elles sont. De temps en temps, et souvent d'ailleurs, ça peut être grâce à la musique, de temps en temps, vont avoir quelques secondes de lucidité. Et voilà, ces quelques secondes, elles valent la peine.

[00:15:29.260] - Shade

This song is a clin d’oeil, which does mean ‘wink’ - but in this context, another translation is that it’s “a reference” to the way that music can help people with Alzheimer’s connect to their memories. For some people with Alzheimer, the part of their brain which holds their musical memories can sometimes remain untouched, even if their other memories become lost. To be able to watch her grandmother experience seconds of clarity, through listening to music, was extremely moving for Stephanie.

[00:15:44.070] - Shade

Now we’ve come to the last question of our interview. Becoming a professional artist is definitely a wild experience. For those of you out there interested in going down a similar path, Stephanie has some words of advice.

[00:15:44.250] - Shade

Que conseilles-tu à quelqu'un qui souhaite devenir chanteur ou chanteuse ?

[00:15:49.170] - Stéphanie

Ça me fait bizarre qu'on me pose cette question parce que je... je l'ai tellement posée, moi, à des chanteurs et chanteuses pour essayer de m'éclairer sur quel était le parcours que je devais prendre ?

[00:16:08.310] - Shade

It’s quite funny because Stephanie would ask other singers for advice, so she could try and find clarity for her own path.

[00:16:09.420] - Stéphanie

Là, que ça soit à l'inverse ça me fait bizarre. Mon conseil, en fait, ce serait... C'est un conseil personnel. Il n'y a pas de voie écrite. Chacun a son propre chemin. Mais, par rapport à mon vécu, je dirais que ça serait de se lancer.

[00:16:31.100] - Shade

Everyone has their own road to travel, but the best thing to do is just start

[00:16:31.100] - Stéphanie

De ne pas attendre que quelque chose arrive, d'être prêt à 100%, d'attendre un contrat, d'attendre d'avoir un disque, d'attendre... Non, c'est se lancer et chanter. Donc ça peut commencer par des concerts acoustiques avec des chansons qu’on a ou des reprises. Ça peut être si on… on ne se sent pas de faire un concert en entier, ça peut être des Open Mic, en faisant ne serait-ce qu'une chanson.

[00:16:31.100] - Stéphanie

Et en fait, c'est en faisant ça, qu'on fait aussi des rencontres, qu’on rencontre des musiciens, qu'on rencontre des gens du métier, d'autres chanteurs et que petit à petit, on se... les opportunités arrivent, on se forme, on découvre aussi beaucoup de choses… qu’on ne découvrirait pas si on restait tout seul à essayer de se former, d'avoir quelque chose de prêt

[00:16:31.100] - Shade

Once you put yourself out there, and keep at it, opportunities will start coming your way.

[00:16:31.100] - Stéphanie

Pour moi, ça serait vraiment se lancer avec ce qu'on est capable de donner en ce moment-là.

[00:16:31.100] - Stéphanie

Et puis, les choses se font et c'est important qu'elles se fassent avec d'autres personnes. Et pour ça, ben, il faut rencontrer, aller à la rencontre d'autres artistes et il n’y a que... en chantant qu'on peut le faire, donc se lancer sans trop y penser, je dirais.

[00:16:31.100] - Shade

So don’t overthink things. Because nothing ever happens if you’re just training on your own. Just get out there and meet other people, other artists and start creating your own work.

[00:18:13.890] - Shade

So, there you have it! I hope you were inspired by that conversation with Stephanie. I always feel so energised after I speak with creatives who are so passionate about what they’re doing.

[00:18:15.270] - Shade

If you’d like to support Stephanie, you can listen to her music on apple music or spotify. The links are included in our episode description. And, if you’d like to support us at Naked French, you can show us some love with a podcast review! If you take a screenshot of it and send it to us on email or IG, we’d also love to give you a shoutout! Thank you for your continued support, and stay tuned next week to hear our next interview.