Rester ou partir ?

Should I stay or should I go?

Six months after you start dating, your partner has an accident. They may never walk again – and they need you around 24/7 to take care of them. What would you do? Let’s find out from our guest, Eden.
[00:09] - Michelle

Hey guys! You’re listening to the bilingual French-English Naked French Podcast. We chat to French people about life, love, and all the stuff in between. You can also get the transcript free at our website : nakedfrench.co. 

I’m Michelle, the creator of Naked French and I’m joined today by our host, Shade.

[00:32] - Michelle

Picture this: you’ve met this guy. He’s pretty cute. He’s funny, confident – plus, he adores you. You’ve been together a few months now, and things are going pretty well. You’re not sure he’s the one just yet, but who knows?  And then everything takes a turn for the worst. There’s a terrible accident. Your partner may never walk again – and he needs you around 24/7 to take care of him. Things just got real serious, real fast. 

What would you do? 

The choice was obvious for today’s guest, Eden. But before we get into all that, let’s find out more about her. 

[01:19] - Shade

Bonjour Eden, bienvenue au Naked French Podcast, merci d'être ici avec nous aujourd'hui pour parler un peu de ta vie qui est super intéressante.

[01:28] - Eden

Bonjour Shade, merci de m'avoir accueillie aujourd'hui.

[01:32] - Shade

Alors, on va commencer au tout début. Où est-ce que tu as grandi? Est-ce que tu as grandi dans une ville ou à la campagne ? Est-ce que tu avais beaucoup de frères et de sœurs ?

[01:41] - Eden

Alors, j'ai un frère et une sœur et on a tous les trois grandi un peu en France et un peu aux Philippines, en fait. Donc, on a grandi dans un petit village aux Philippines, qui maintenant n'est plus vraiment un petit village. Mais à la base, ça devait être un petit village.

[02:03] - Shade

Et ce village, il s'appelle comment ?

[02:05] - Eden

Il s'appelle Liloan.

[02:06] - Michelle

Eden has a younger brother and sister. As a kid, they would spend about half of the year in France and the other half in the Philippines, in a small village called Liloan.

[02:16] - Shade

Ah ok, je vais me mettre sur Google plus tard pour voir ! Et quel genre d'adolescente étais-tu ? Est-ce que tu étais rebelle et studieuse ? Si tu devais choisir trois mots pour te décrire à l'époque, quels mots est-ce que tu choisirais ?

[02:35] - Eden

Alors, en fait, j'étais plutôt sage. J'aimais bien être amicale et avoir beaucoup de temps pour moi-même. Donc si je devais me décrire en trois mots, ce serait peut-être sensible, créative et calme.

[02:53] - Shade

Waouh ! C'est super, c'est une adolescence très sympa. J'imagine que tes parents ont dû être fiers et heureux. 

[03:01] - Eden

Peut-être pas pour tout, mais j'espère en tout cas.

[03:05] - Michelle

Eden describes her teenage self as sensitive, creative and calm. She was pretty wise for her age and although she was friendly, she liked having some time to herself. Basically, she was very parent’s dream!

[03:16] - Shade

Et quels étaient tes rêves et tes espoirs en grandissant ? Quel genre de personne voulais-tu devenir?

[03:24] - Eden

Alors je n’avais pas de rêves spécifiques. En fait, je prenais les choses comme elles venaient et, en fait, j'étais un peu comme tous les adolescents, où j'étais un petit peu perdue par rapport à ça. Mais bon, je me préparais pour les études plus tard, c'est assez… ennuyeux ? Mais je pense que c'est comme ça qu'on trouve ce qu'on veut faire plus tard dans la vie, en cherchant un petit peu partout, et on trouve comme ça. 

[03:55] - Shade

Bien sûr. 

[03:56] - Eden

Alors, à la base, je voulais être dans les études scientifiques et aujourd'hui, ce n'est pas du tout ça.

[04:02] - Shade

C'est très rare de savoir ce qu'on veut être. Au début, ça prend du temps et des fois, ça prend des années d'études juste pour réaliser que tu détestes la chose que tu es en train d'étudier et que tu veux quelque chose de complètement différent. Et c'est normal.

[04:19] - Eden

Exactement, je suis complètement d'accord avec toi.

[04:22] - Michelle

Eden didn’t have any specific dreams growing up. Like most kids her age, she was still figuring out who she was. She started preparing for a degree in science or medicine, but then realized it wasn’t what she wanted. And ultimately, Eden believes – it’s only after you’ve looked everywhere that you find out what you really want. 

[04:41] - Shade

Et où est-ce que tu habites maintenant ?

[04:45] - Eden

Alors maintenant, j'habite dans le sud de la France, dans une ville qui s'appelle Canet-en-Roussillon, et c'est très, très beau ici, il y a beaucoup de soleil. On est dans la région la plus ensoleillée de France et je suis à trente minutes de la frontière espagnole.

[05:01] - Michelle

Eden lives in the south of France, in a town called Canet-en-Roussillon. It’s the sunniest part of France with lots of beaches and boats, half an hour from the Spanish border. Definitely one of the most beautiful parts of the country in her opinion!

Next, I want to find out: what does being French mean to Eden?

[05:22] - Shade

Être français, qu'est ce que ça veut dire pour toi ? Parce que je sais que tu es française et tu es aussi Philippine. Qu'est-ce que ça veut dire d'être française ? Et qu'est-ce que ça veut dire d'être Philippine ? Est-ce que… j’imagine que ça doit être deux mondes séparés.

[05:35] - Eden

Alors oui, ce sont deux mondes entièrement différents. La France, ça a un côté très… très historique, on va dire. Bon, riche en culture et en histoire et j'ai bien aimé avoir justement les deux cultures, grandir des deux cultures. Parce que pour moi, déjà, la cuisine française, c'est quelque chose que j'adore. Et donc, je suis assez fière de mes origines françaises. Donc, pour la langue française et surtout pour dire que je viens d'un grand pays qui est la France.

[06:15] - Eden

Et je sais que la France est beaucoup critiquée par les Français, en premier. Mais moi, j'aime beaucoup être française par rapport à la culture française et le fait d'entendre les gens qui disent : “Ah, c'est cool, la France, c'est un joli pays”, etc. Donc c'est aussi par rapport à ça que je suis fière d'être française.

[06:33] - Shade

Oui, bien sûr. La France, c'est un pays magique. C'est un endroit où les gens rêvent d'aller pendant toute leur vie. C'est incroyable de pouvoir y vivre et de pouvoir avoir cette expérience tous les jours.

[06:46] - Eden

Oui, absolument, absolument.

[06:49] - Michelle

Though she grew up in two separate worlds, Eden is glad she got to connect with both. She appreciates that France is really rich in history and culture, and really loves French food. 

Eden is really proud of her heritage. She loves hearing people talk about how cool France is as a country and appreciates that she can live in a place where so many people dream of going. 

Next, I want to find out what three milestones have shaped Eden’s life. 

[07:16] - Shade

Et alors, quelles sont tes trois grandes étapes que tu as franchies dans ta vie ? Tes trois étapes les plus importantes de ta vie ?

[07:26] - Eden

Alors, les trois étapes les plus importantes de ma vie ? Et bien, je dirais… ça aussi, ça va paraître ennuyeux, mais c'est quand j'ai eu mon diplôme pour enseigner le français. Déjà, ça, ça a été une grosse étape parce que déjà, comme je t'avais expliqué, je ne savais pas trop ce que je voulais faire. Je suis partie dans la nutrition et en fin de compte, j'ai complètement changé de voie et je me suis dit : “je ne suis pas faite pour ça”.

[07:54] - Shade

J'ai appris beaucoup de choses. Donc du coup, je me suis plutôt dirigée du côté de la langue française. Donc mon diplôme, déjà, ça, c'était une grosse étape.  Mon mariage, qui a eu lieu l'année dernière. Et l'étape que je vais franchir, bientôt, eh bien c'est notre bébé qui va arriver. Donc, ça aussi.

[08:20] - Michelle

The first is when Eden got her degree to teach French. Though she started studying nutrition, she soon realized, “I’m not made for this” and made the switch. Getting her diploma and finding a career she has a real passion for was a huge step. 

And of course, there was her wedding, which happened last year. Plus the next big step she and her husband are taking next: having a baby. 

[08:45] - Eden

Merci !

[08:46] - Shade

Incroyable ! Et bon, parfaite continuation pour la prochaine question. Comment est-ce que tu as rencontré ton mari ?

[08:55] - Eden

Oula. Alors, oui, je l'ai rencontré… on était en train de manger dans un restaurant et lui était en cuisine. Donc, je mangeais là-bas avec mon frère et des amis. Et puis, de sa cuisine, il m'a repérée et vu qu'il connaissait déjà mon frère, il est venu nous rejoindre après son service.

[09:14] - Michelle

The story of how Eden and her husband met sounds like something out of a movie. She was eating in a restaurant with her brother and friends. He was the chef, saw her from the kitchen, and came out to join them after his shift was done. It’s even better than Emily in Paris, in my opinion!

[09:32] - Shade

Waouh, sympa ! Est-ce que ton frère savait que ça allait se passer ? Est-ce que c'était un peu comme quelque chose d’organisé ou un hasard ?

[09:43] - Eden

Alors c'était un parfait hasard, mon mari avait dit à mon frère : “Ouah, c'est qui cette fille avec qui tu manges ? Elle est jolie”, et tout ça et donc en fait mon frère, lui a dit : “Ben, c'est ma sœur !”.

[09:57] - Shade

Ah il ne savait même pas que c'était... Waouh ! 

[09:59] - Eden

Non, pas du tout.

[10:01] - Michelle

He didn’t even know the man she was with was her brother. He asked, “Wow, who’s this girl you’re eating with? She's pretty,” and found out they were siblings. 

[10:11] - Shade

Et quelle était ta première impression de ton mari quand tu l'as rencontré ?

[10:17] - Eden

Alors, j'ai trouvé que c'était quelqu'un de très sympathique, de très souriant et qu'il était sincère quand il me parlait. Bon, je sentais qu'il était intéressé, parce qu'il m'avait acheté une rose ce soir-là. Tu sais, dans les restaurants, des fois, quand il y a des gens qui viennent te vendre des roses, donc il en avait acheté une, il m’en avait offerte une ce soir-là. Je connaissais ses intentions, mais il a un très, très grand cœur et pour ça, j'avais raison.

[10:48] - Michelle

At first, Eden thought he was a kind person with a big heart. He was very smiley and sincere when he spoke to her. And if his intentions weren’t clear before, he bought a rose from the restaurant and gave it to her. It was very sweet.

[11:03] - Shade

Waouh, super. Ben c'était ma prochaine question. Est-ce que ces impressions-là étaient correctes ou est-ce que tu as découvert des côtés de lui qui étaient complètement une surprise ?

[11:17] - Eden

Alors oui, à la base, oui, pour son grand cœur et sa gentillesse. C'est vrai que j'avais raison pour ça. Pour d'autres côtés, c'était un peu plus compliqué. On est passé par des phases un peu plus difficiles, mais rien d'insurmontable.

[11:36] - Shade

Super ! Ben c'est comme ça avec toutes les relations, je pense. 

[11:39] - Eden

Exactement.

[11:40] - Shade

Il y a toujours des choses à surmonter.

[11:42] - Michelle

Years later, Eden was right about her husband’s big heart and kindness. And while they’ve had their difficulties, there’s nothing they haven’t been able to overcome together. 

[11:53] - Shade

Et est-ce que c'était toujours ton rêve de te marier, d'avoir des enfants ? Est-ce que tu savais que tu voulais ça depuis le début ?

[12:00] - Eden

Ah oui, en fait, oui. Pour moi, c'était quelque chose que je voulais avoir. Je voulais être certaine un jour ou l'autre de me marier et d'avoir des enfants plus tard. Donc, pour moi, oui, c'était quelque chose de prévu, on va dire.

[12:15] - Michelle

Eden always planned on getting married and having kids. For her, a family was always on the list, though she never imagined how hard she’d have to work for it. 

Next, we’re gonna talk about the accident that changed everything. 

[12:30] - Shade

Et une grande partie de, bon, de ton histoire avec ton mari, c'est… comme tu nous as expliqué, ce fameux accident. Comment est-ce que ton compagnon a eu son accident ?

[12:43] - Eden

Alors, en fait, c'était après quelques quelques mois, on se connaissait depuis quelques mois, donc on était déjà ensemble et on voulait rendre visite à sa mère qui habite en Haute-Loire, donc c’est à côté de Saint-Étienne. Je ne sais pas si tu connais ?

[12:58] - Shade

Ça me dit quelque chose. Saint-Étienne, oui.

[12:59] - Eden

C'est dans la campagne, un petit peu. Ce n’est pas vraiment à Saint-Étienne, donc on voulait faire une surprise à sa maman et on a passé une nuit chez un de ses amis là-bas sur place.

[13:12] - Eden

Et cet ami avait une moto et c'était une moto qu'on appelle une super motard. Donc une super motard, qui avait 650 centimètres cubes que mon mari ne savait pas du tout conduire. Et il a voulu tester la moto, malgré le fait que je lui dise non, surtout, ne fais pas ça, ne fais pas l'idiot. Et pour trois minutes de moto, ça a changé le cours de sa vie. Et il a eu beaucoup de chance quand même, parce que…

[13:47] - Eden

Il a eu un accident où il était tout seul. Donc il n'y avait personne d'autre et il a eu beaucoup de chance parce que seule sa jambe a été blessée.

[14:33] - Shade

A few months into their relationship, Eden and her then-boyfriend were going to visit his mom in the French countryside. Since it was a surprise, they stayed the night at a friend’s house. His friend had this huge motorcycle, a super fast Super Biker that he had no idea how to use. 

Eden told him not to be stupid, but her partner wanted to give it away and got on anyways. And he missed a turn, lost control of the bike and had a terrible accident.

[14:33] - Shade

Waouh, c'est vraiment incroyable. Comment tu peux prendre une décision dans ta vie et ça change le reste complètement.

[14:43] - Eden

Absolument. 

[14:44] - Shade

Et après on ne veut pas faire… on ne veut pas toujours prendre des décisions sur le fait d'avoir peur des choses. Il faut avoir de l'espoir, que tout va bien se passer, mais des fois, tu fais quelque chose et à la fin, ce n'était pas du tout la bonne décision.

[14:59] - Eden

Exactement, surtout qu'il s'est presque retrouvé avec une jambe coupée. Donc, on va dire qu'il a eu de la chance.

[15:06] - Michelle

One moment can change your life. And while we don’t want to let our fear keep us from making decisions, sometimes we end up making the wrong call. In this case, Eden’s husband was lucky enough to avoid having his leg amputated.

[15:23] - Shade

Et bon, pendant ce moment-là, vous étiez ensemble pendant seulement six mois, tu as dit ?

[15:29] - Eden

C’est ça. Quelques mois, oui, six mois à peu près.

[15:32] - Shade

Alors, c'était comment ? En sachant que vous étiez ensemble pendant “que” six mois, d'être dans une situation comme ça, avec un nouveau partenaire, en sachant que ça allait être… que les moments à suivre allaient être durs et longs ? Et comment est-ce que tu te sentais dans ce moment-là?

[15:51] - Eden

Alors, c'est vrai que je n’ai jamais vraiment pensé partir parce que beaucoup de personnes m'ont demandé : “Mais pourquoi tu es restée ?” ou bien “Qu'est-ce qui t'a fait rester ?”. Et je me suis dit, ben en fait, je n’allais pas partir parce qu'il avait eu un accident et qu'il avait d'autant plus besoin de moi à ce moment-là. Et par contre, oui, il m'est arrivé de penser… ben, ça, je n'avais pas prévu des choses comme ça et donc il y avait des moments où j'étais un peu déprimée par rapport à ça.

[16:22] - Eden

J'étais loin de ma famille parce que j'étais restée sur place parce qu'il ne pouvait pas du tout se déplacer. Donc après, ça fait partie de la vie. Dans la vie, il y a des hauts et des bas et ce n'est pas quelque chose qu'on peut vraiment contrôler, à la base.

[16:35] - Michelle

Though they had only been together for six months, Eden knew that her partner needed her now more than ever. It was never a choice to stay – only because the thought of leaving never crossed her mind. However, she was a little depressed that life wasn’t going to plan and that she was so far away from her family. 

[16:57] - Shade

C'était quoi l'opinion des médecins ? Est-ce que, eux, ils pensaient qu'il allait pouvoir marcher ou retourner à une vie normale ?

[17:05] - Eden

Alors, en fait, non. À la base, comme j'avais dit, on avait attendu pendant plusieurs heures dans les couloirs de l'hôpital pour avoir une réponse. Et en fait, on a croisé son chirurgien, justement, qui sortait de l'opération et nous a dit : “Écoutez, on était à ça de lui couper la jambe. Mais vu qu'il est jeune, on a tout fait pour sauver sa jambe donc il aura toute sa vie des problèmes”. Et par contre, il nous a dit : “Voilà, il faut…”

[17:36] - Eden

“Il faut vraiment qu'il fasse attention à sa jambe parce que maintenant, en fait, le risque d'amputation est toujours présent.” Donc voilà. Le pronostic était plutôt mauvais à la base. Et maintenant, il peut rester debout. Il avait passé peut-être un an dans un fauteuil roulant et un an en béquilles pour pouvoir se déplacer correctement. Et il ne peut pas courir. Je pense qu'il ne pourra plus jamais courir, mais il peut marcher correctement. Donc c'est déjà ça.

[18:13] - Michelle

The doctors believed Eden’s partner would never walk again. Though they were able to save the leg, they said he would have problems all his life. And that he would have to be super careful with his leg, or they would have to amputate. 

However, the doctors turned out to be wrong. After a year in a wheelchair and a year on crutches, Eden’s partner can stand, and even walk. There may be no running in his future, but he can definitely get around. 

[18:46] - Shade

Incroyable. Ça doit être tellement dur et quand tu dis que tu as dû rester sur place avec lui, tu as dû passer beaucoup de temps avec sa famille. C'était comment, pour toi de rester avec sa mère pendant tout ce temps qu'il était à l'hôpital ?

[19:06] - Eden

Alors c'est vrai qu'il y a eu des moments de hauts et de bas parce qu’il y avait des épisodes où on ne pouvait pas sortir de la maison parce qu'il neigeait. Donc, on ne pouvait pas prendre la voiture. Lui était à l'hôpital et j'étais seule avec sa mère qui, elle, ne me connaissait pas beaucoup. C'est vrai que c'était la deuxième fois qu'elle me voyait à cette époque-là et elle avait décidé de m'accueillir chez elle. Donc j'en suis très reconnaissante, forcément.

[19:32] - Eden

Mais c'est vrai qu'il y a eu des moments entre belle-mère et belle-fille. Ce n'est pas toujours tranquille, on va dire, mais bon, on était là pour se soutenir mutuellement et c'était la meilleure chose, en fait.

[19:45] - Michelle

There were ups and downs, like when they couldn’t leave the house since it was snowing and he couldn’t ride in the car. Plus the fact that Eden was alone in the hospital with her mother-in-law, who she had only met once.

It went pretty well, all things considered. It wasn’t all smooth sailing, of course, but the two women were able to support each other through the whole ordeal. Talk about bonding!

[20:12] - Shade

Waouh ! Et j'imagine que tu as dû prendre soin de lui. Après ça, ou est-ce que tu as toujours eu l'aide des docteurs et de sa famille ?

[20:24] - Eden

Alors, en fait, quand il était en fauteuil roulant, on devait en fait prendre soin de lui parce qu'il ne pouvait même pas aller dans la salle de bains prendre une douche. Donc, on lui… enfin, je lui faisais sa toilette, je l'aidais à s'habiller. Puis, quand on voulait sortir, parce qu'il avait besoin de sortir, je portais son… Bon, je suis petite, je portais son fauteuil roulant, dans les escaliers pour qu'il puisse pouvoir descendre, lui, descendait avec ses mains et moi, je portais le fauteuil roulant.

[20:59] - Eden

Et puis oui, on a dû prendre soin de lui pendant un bon moment parce qu'il en avait besoin, sinon il ne s'en sortait pas tout seul. C'était sa première fois en fauteuil roulant et il avait peur de rester dans cet état-là tout le temps, quoi.

[21:12] - Michelle

Eden and her mother-in-law took care of her partner for a long time. Eden had to wash him, help him get dressed, and carry his wheelchair down the stairs whenever they wanted to go out. It was definitely hard work for everyone involved.

[21:26] - Shade

Waouh… et quels étaient les aspects les plus difficiles des moments où tu as dû prendre soin de ton compagnon comme ça ?

[21:36] - Eden

Alors, les aspects les plus difficiles, il y en a beaucoup. Il y en a beaucoup, mais c'est pour ça d'ailleurs que j'admire les gens qui sont mariés aux personnes qui sont dans des fauteuils roulants. Parce que c'est une chose qui est très difficile. Mais pour moi, c'était par exemple gérer la douleur avec lui parce qu'il avait très, très mal à sa jambe. Il se réveillait au milieu de la nuit. Il souffrait.

[22:02] - Eden

Donc je devais être là tout le temps pour lui amener des médicaments ou quelque chose contre la douleur ou simplement pour le soutenir. Et il a eu des infections, donc il a eu un staphylocoque doré. Il a eu des problèmes de cicatrisation et ça a duré pendant des mois et des mois. Donc, il devait prendre un traitement contre l'anxiété parce qu'il était très, très anxieux par rapport à ça. Et la pire, en fait, la pire des choses, c'est de ne pouvoir rien faire.

[22:33] - Michelle

The recovery wasn’t easy – for Eden or her partner. He couldn’t sleep at night, since the pain in his leg was so bad. So Eden had to bring him medicine and be there to support him. And there was the emotional toll too – understandably, all of this made Eden’s partner feel really anxious. 

But the worst thing, for Eden, was feeling powerless.

[22:56] - Eden

Quand tu vois cette personne en train de souffrir, cette personne que tu aimes, et que tu as juste envie de prendre la douleur et de la prendre sur toi. Et ça, c'est très, très dur.

[23:07] - Michelle

It is really hard to watch the person you love be in so much pain. All Eden wanted to do was take it away – even if she had to take it herself. But she couldn’t. 

[23:18] - Shade

Ouais, absolument.. Je comprends complètement, ça a dû être tellement, tellement dur et dur pour un couple qui est dans les débuts et déjà de voir ton partenaire avec tellement de douleur et aussi ne pas pouvoir faire toutes les choses que peut être un couple en lune de miel voudrait faire. J’imagine que ça a dû vraiment vous limiter. Mais est-ce que tu penses que ça a renforcé votre couple plus tard ?

[23:49] - Eden

Ah oui, absolument. D’ailleurs je dirais que c'est la chose qui nous a le plus renforcés et qui nous a permis d'avancer, même si c'était très, très difficile au début. On a vécu tellement de choses difficiles ensemble et j'avoue que ce n’est rien comparé à ce que d'autres personnes peuvent vivre hein, bien sûr, mais ça nous a beaucoup aidés à nous former, à mieux nous connaître et puis à tester un peu cette connexion qu'on avait. Est-ce qu'on était là pour tenir ou pas ?

Et en fin de compte, oui.

[24:20] - Michelle

But ultimately, going through this made their relationship so much stronger. Since things were so difficult at the beginning, it meant they got to really know each other and test their connection. They had to ask themselves: were they going to hold onto each other, or not?

And the answer was yes. In fact, they just got married last year!

[24:47] - Shade

Waouh… Et comment est-ce que vous avez fini par vous marier ?

[24:52] - Eden

Alors, ce n'est pas l'histoire la plus romantique, parce qu'en fait, on a tout simplement décidé d'une date. On s'est dit : “Bah, ouais…Tant qu'à faire les choses, on va les faire”. On a décidé d'un jour et on s'est dit : “Voilà, ce sera ce jour-là, on va prendre rendez-vous avec la mairie” et donc ce qui est marrant, c'est qu'on a eu un mariage Covid. Donc c'était un mariage en plein confinement. On n’avait même pas le droit d'avoir tout le monde et on était neuf personnes en comptant les mariés.

[25:27] - Michelle

Eden and her husband got tired of waiting, so they just decided on a day and made an appointment at the town hall. It wasn’t a huge affair – since it was a Covid wedding, they were only allowed nine people, including themselves!

[25:45] - Shade

Waouh, incroyable ! Est-ce que vous avez décidé la date avant que le Covid se passe ? Ou est-ce que c'était pendant le Covid et vous vous êtes dit : “On va le faire quand même et on ne va pas attendre que tout ça se passe” ?

[25:58] - Eden

Alors, en fait, on en a décidé peut-être, de la date, trois mois avant le mariage. Il y avait déjà le Covid et tout ça. Et je ne sais pas. Ça nous a pris comme ça d'un coup et on s'est dit : “Ouais, on va faire les choses bien” et on les a faites.

[26:14] - Michelle

This was well and truly into the pandemic, so Eden and her husband knew what they were getting into. And even though they planned three months in advance, the decision to get married was kinda spontaneous. One day, it just hit them and they were like, “Yeah, let’s just go do this.” So they did. 

And life’s been pretty good ever since. 

[26:35] - Shade

Alors, ton mari maintenant, qui s'est complètement récupéré, a les meilleurs de ses habiletés. Que fait-il aujourd'hui ?

[26:46] - Eden

Alors il travaille. En fait pendant deux ans, il ne pouvait pas travailler parce que, en fait, il est cuistot. Il est cuisinier, donc il a besoin de ses jambes pour gambader dans les cuisines et donc il ne pouvait pas travailler pendant deux ans. Mais dès le moment où il a pu remarcher, il était debout et il est reparti travailler en cuisine. Et il est très, très bon.

[27:09] - Michelle

Since Eden’s husband needs his legs to move around a kitchen, he was off work for two years after the accident. But now, we’re happy to report he’s back to cooking some pretty amazing food!

[27:21] - Shade

Super et… Est-ce qu'il veut toujours acheter une autre moto ou conduire une autre moto ? Ou est-ce que les motos maintenant, c'est fini ?

[27:30] - Eden

Alors pendant un temps, c'était quelque chose qui le traumatisait de voir des vidéos, ne serait-ce qu'une vidéo de quelqu'un sur une moto sur Facebook. Et malheureusement, il veut passer son permis moto depuis le mois dernier. Donc là, il est en train de passer son permis “gros cube”, donc pour acheter une grosse moto. Donc, je pense que je ne pourrais jamais lui enlever ça. Son accident ne l'a pas calmé. Il a acheté un petit scooter pour l'instant, mais je pense que s'il passe son permis gros cube, c'est pour acheter une plus grosse moto. Donc, j'essaye de le dissuader, mais on va voir ce que ça va donner.

[28:12] - Michelle

And he’s even getting back on that horse – or in this case, motorcycle. Though it took him a while to be able to just watch videos of motorcycles on Facebook, Eden’s husband is working towards getting his “gros cube” – the license you need to ride bigger motorcycles in France. And though he’s just got a small scooter now, his next ride will be a lot flashier. 

[28:36] - Shade

Je pense qu'il a énormément de courage pour… et j’imagine, de passion, pour la moto pour se dire : “Ce n’est pas grave, on va continuer, on va quand même faire ce qu'on aime faire”. Et moi, j'aime entendre ces histoires-là parce que c'est vrai que des fois… des accidents, il y en a tous les jours et de complètement enlever quelque chose de ta vie qui peut être te rend super heureux, même si une fois tu as eu un accident. Je pense que c'est bien qu’il veuille continuer. Et voilà, que les probabilités que quelque chose d'autre se passe sont encore plus petites que la première fois. Alors, j'espère qu'il n’y aura plus du tout d’accident. 

[29:22] - Eden

Absolument.

[29:24] - Michelle

We think it speaks to how brave Eden’s husband is that he’s not willing to let fear keep him from doing something he loves. It’s definitely a fearless mindset to have, and we admire it. 

Now, for the last question, we want to know what advice Eden has for those who are faced with that same question: Do I stay or do I go? Should they tough it out, or put themselves first?

[29:50] - Shade

OK, ben alors on est arrivées à notre dernière question. Quels conseils donnerais-tu à une personne qui se trouve dans une situation difficile qui lui échappe et qui ne sait pas si elle doit se mettre… Fin de la relation ou continuer ? D’être dans une situation comme la tienne où tu fais face dans un moment, dans ta relation où tu ne sais pas si tu devrais rester ou partir ou... Voilà, quelque chose de difficile au tout début d'une relation.

[30:20] - Eden

Alors, c'est vrai que je ne peux pas parler pour tout le monde, mais la meilleure des choses à faire, en fait, c'est de savoir que chaque situation est différente et qu'il faut savoir s'écouter. Donc, ce n'est pas pour rien. Ça fait très cliché ce que je dis, mais c'est ce que j'ai fait. Et quand j'étais dans cette situation, au fond de moi, je savais qu'il fallait que je reste. Donc, il y avait quelque chose qui me disait… voilà, il faut que tu restes. Ce n'est pas le moment de l'abandonner. Et pour moi, c'était la bonne chose à faire. 

[30:51] - Michelle

You have to recognise that every situation is different, and you need to learn to listen to yourself deep, deep down. So deep deep down, Eden knew she had to stay – and for her, that was the right thing to do. 

[31:05] - Eden

Donc, par contre, voilà, je ne vais pas dire… dès le moment où tu n'es pas contente ou dès que ça ne va pas, tu t'en vas. Sauf dans certains cas extrêmes où il y a de la violence conjugale ou quelque chose comme ça, bien sûr. Là, absolument. Tu prends tes bagages et tu t'en vas. Mais je ne suis jamais à cent pour cent heureuse.

[31:24] - Eden

D'ailleurs, comme dans tous les couples, on a toujours nos petites chamailleries, nos petites disputes. Mais il y a une différence entre les petites disputes et être entièrement misérable dans ta vie ou dans ta dans ta vie de couple. Et ça, seul toi, en fait, peut vraiment savoir ce qu'il faut faire. Donc, se poser un petit peu, s'écouter et prendre le temps de dire : “Voilà, qu'est-ce que je vais faire maintenant ? Est-ce que je reste ou est-ce que je m'en vais ?”. Et puis, tu apprends aussi à respecter tes propres limites en faisant ce genre de choses.

[31:58] - Michelle

And besides extreme cases, like with domestic violence – where you should absolutely get out, no questions asked – you shouldn’t just leave as soon as things aren’t going well in your relationship. 

No one’s 100% happy with their relationship. But there's a difference between small fights and being completely miserable with your life or as a couple. And at that point, it’s up to you to ask yourself: “What am I going to do now? Do I stay or do I go?” And really listen. You have to establish your limits, and you have to respect them. 

[32:33] - Shade

Super. Merci Eden pour partager ton histoire. Je pense que nos auditeurs vont apprendre beaucoup de ton expérience et trouver de l'inspiration que des fois, dans des moments comme ça, il faut rester fort et il faut soutenir la personne avec qui tu es.

[32:52] - Eden

Merci beaucoup, en tout cas pour ton accueil et ton sourire. C'était très, très sympa d'être d'être ici aujourd'hui.

[33:02] - Michelle

Wow. That was a powerful story. If you’re ever looking for proof that true love exists, I think we just found it. Thanks again, Eden, for coming on the podcast – I know it can’t be easy to talk about such a tough time. 

And thanks to you all for listening. If you’re liking the podcast so far, make sure to give a review. And thanks again for everything, and I’ll see you next time with another awesome guest!